Pandémia de Franck Thilliez : l’avis de Jean Luc

Chronique de lecteurs
9782265099036,0-2619353  Le livre : Pandemia  de Franck Thilliez. Paru le 4 juin 2015 chez Fleuve Editions dans la collection Fleuve Noir. 21€90 ; (644 p.) ; 23 x 14 cm

4e de Couv :

Comme chaque matin, Amandine a quitté sa maison de verre pour les locaux de l’Institut Pasteur. Mais ce matin-là est particulier. Appelée pour des prélèvements à la réserve ornithologique du Marquenterre, en Baie de Somme, la microbiologiste est déconcertée : trois cadavres de cygnes gisent sur une étendue d’eau.

En forêt de Meudon, un homme et son chien ont été abattus. L’étang qui jouxte la scène de crime a été passé au peigne fin. Bilan : un sac de toile lesté de parpaings. À l’intérieur : des ossements, des crânes, un casque. Quatre corps en kit.

Et pendant ce temps, une grippe coriace fauche jusqu’aux plus robustes. Elle n’a pas épargné certains increvables du 36, quai des Orfèvres. Une grippe dont la souche demeure curieusement non identifiable.

«L’homme, tel que nous le connaissons, est le pire virus de la planète. Il se reproduit, détruit, épuise ses propres réserves, sans aucun respect, sans stratégie de survie. Sans nous, cette planète court à la catastrophe. Il faut des hommes purs, sélectionnés parmi les meilleurs, et éliminer le reste. Les microbes sont la solution.»

Après Angor, une nouvelle aventure pour l’équipe de Franck Sharko et Lucie Henebelle, renforcée en coulisses par la jeune et courageuse Camille. Et l’enjeu est de taille : la préservation de l’espèce humaine

téléchargement (37)L’auteur : Franck Thilliez est l’auteur de plus d’une dizaine de romans, parmi lesquels Atomka et Le Syndrome E. Lauréat du Prix Étoiles du Parisien-Aujourd’hui en France pour le meilleur polar 2014 avec Angor, il confirme sa place de pilier du thriller français et continue d’alterner one shots et enquêtes menées par son couple phare Franck Sharko/Lucie Henebelle.

Adapté au cinéma pour La Chambre des morts, Franck Thilliez est aussi scénariste.

Ses livres sont traduits dans le monde entier.

Notre Chroniqueur :

unnamed (16)Jean Luc Groner. Depuis tout jeune, je suis un lecteur, ce petit défaut avec l’âge s’est encore affirmé, j’ai commencé par l’aventure, la SF (Le Club des cinq, Jules Vernes, John Brunner et d’autres encore) et maintenant à plus de 50 ans, salarié dans un grand groupe de télécommunication, sortir de la routine et participer à un blog pour partager mes coups de cœur est devenu l’une de mes marottes. Avec environ 70 romans lus dans une année dont un roman policier sur deux, j’ai décidé de donner mon avis de lecteur en toute indépendance et en toute impartialité, et donc voici mes avis…

Son avis :

J’ai longtemps hésité avant de faire cette mini-chronique, en effet quoi rajouter de plus après tous les commentaires déjà parus!
Eh ben, pour ma part j’ai vraiment été scotché, aussi je me suis dit, moi aussi je vais rajouter mon grain de sel.

J’ai découvert Franck Thilliez, il y a seulement 3 ans et depuis que je lis ses romans, je dois dire que ces polars sont de plus en plus originaux et aboutis. Certes il y a de l’hémoglobine, mais dans son dernier roman, il y a tout un travail de recherche autour de l’ internet et de sa face cachée : en l’occurrence le dark net, je me suis pris au jeu et en effet les références qu’ils citent sont vraies. J’ai fait quelques recherches sur des moteurs de recherche « fantômes », et bien oui, ils existent et cela m’a vraiment interpellé quant à la complexité du Web.

Après toujours plus inquietantes, toutes les informations sur les virus, c’est passionnant, vulgarisé au maximum, et cela pose le problème du bio-terrorisme.

Il y a aussi beaucoup d’imagination chez l’auteur pour faire le lien entre le passé et le présent, mais je n’en dirai pas plus pour ne pas dévoiler l’intrigue.

Pour terminer, même si on peut ne pas accrocher avec les personnages sombres de Franck Thilliez, son imagination est telle que « Pandémia » est vraiment le polar de l’année à lire.

Au final, j’ai retrouvé un auteur au sommet de son art, et il lui sera difficile de faire mieux !

téléchargement (38)Dernière recommandation, pour mieux appréhender ce roman, je préconise au préalable la lecture de « Angor » même si il est possible de s’en passer.

Publicités

20 réflexions sur “Pandémia de Franck Thilliez : l’avis de Jean Luc

  1. Je suis en train de lire pandemia… Et je fais une halte dans la lecture pour laisser ce commentaire. L’intrigue est pourtant intéressante mais le déroulement fait penser à une mauvaise série de films d’épouvante. Suivre une jeune fille pistant un tueur en série seule, sans arme, sans batterie pour son téléphone et qui se retrouve enfermée dans un sous-sol par des psychopathes ! Ça alors ! Quelle surprise… ! Et en plus elle n’a prévenu personne ! Quelle intrigue…
    Je ne suis pas sûre d’aller au bout du livre…

    Aimé par 1 personne

  2. Après « Puzzle », « Pandemia » n’est que le deuxième Thilliez que je lis. Je les ai dévorés tous les deux et j’ai aimé les personnages que j’ai trouvés atypiques. J’ai également apprécié comme toi les informations que nous donne l’auteur : c’est à la fois passionnant et addictif !

    J'aime

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s