Une belle histoire d’amour de Phillippe Carrese

Lecture d’avant&

9782265076020,0-1615459782266141604,0-193277Le livre : Une belle histoire d’amour de Phillippe Carresse.  Paru le 11 septembre 2003 chez Fleuve Noir.  12€30 ; (249 p.) ; 22 x 15 cm.
Réédité en poche chez Pocket  le 10 juin 2004. 6€70 ; (307 p.) ; 18 x 11 cm
C’est deux ouvrages ne sont plus commercialisé, vous ne les trouverez qu’en occas.
4e de couv :

Ingrédients pour une belle histoire d’amour :

une riche héritière, un musicien de jazz paumé, un pot de yaourt, un couteau à cran d’arrêt,le clone du pape, un psychopathe jaloux, un gong en fa, quatre pots de farine, quelques marmottes, un condor qui passe, un dancing pour vieux, un colt 45 de 1911, un adepte de la variété italienne en perfusion, un camion-frigo, quatre pots de sucre, un taureau de combat aux yeux de diamant, un cuistot culturiste en manque de neurones, un pot d’huile, une manif de taxis marseillais, Honorine en string, un sachet de levure, quelques crétins mémorables et un caniche nain royal. Laissez mijoter, et ne demandez pas où est le pain dur. Pindur, c’est le nom du mec qui raconte cette belle histoire d’amour…

téléchargement (27)L’auteur : Philippe Carrese né à Marseille le 06 avril 1956, est réalisateur et écrivain.

Philippe Carrese a entamé il y a une vingtaine d’années une double, voire triple carrière artistique, à la fois cinématographique, musicale et littéraire : réalisateur-télé, il a aussi signé pour le cinéma un long métrage en cours de distribution ; amateur de jazz et de rock, il a monté un combo familial et amical qui tourne régulièrement ; enfin en tant qu’auteur, si Carrese a débuté dans la mouvance de ce qu’on a pu appeler le « polar marseillais », il s’en est vite détaché pour livrer d’abord des récits drôles et acides.

Extrait : 

– Pindur ?
– Quoi ?
– Je ne vois pas le rapport entre tes affligeants repas dominicaux et l’histoire de Gisèle ?
– Normal ! Y’en a pas.
– Tu étais parti pour me raconter la belle histoire d’amour de Gisèle, non ?
– Oui. Sauf que pour l’instant il n’est pas question de Gisèle. Il est question de Cindy.
– Cindy ?
– Laisse-moi finir avec Cindy. Après je te raconte Gisèle.

Résumé et avis :

Pindur, alias Jean-Do, est chargé d’une mission par son patron, Max, petit caïd marseillais. Jean Dominique est un musicien de jazz raté. Il a tout du looser. Il va d’échecs en échecs, et son divorce m’a rien amélioré à l’affaire, il boit et prends de la dope Son employeur, patron du restaurant « Les matins perdus » l’a enrôlé. Il doit récupérer Gisèle, une jeune femme dont Max est tombé amoureux mais qui le fait attendre. Enfin il doit éliminer cette dernière car elle a eu l’outrecuidance de quitter Max, son amant. Pindur, accompagné de Caruso, exécute les ordres mais quand il ramène Gisèle, il s’avère que celle-ci n’est pas la vraie Gisèle de Brémont. Pindur se lance dans une folle équipé pour démêler cet imbroglio. Et dans sa chasse à l’héritière, les cadavres vont s’accumuler sur son passage.

Philippe Carrese est devenu en dix ans un des incontournables de la littérature noire française. Une belle histoire d’amour est son treizième roman.

 Il nous propose un intrigue déconcertante même si parfois l’histoire semble farfelue voire décousue.  Autour de personnages fascinants et haut en couleur, l’auteur nous propose un récit drôle et violent. Avec son style efficace, sa verve méridionale et son humour ravageur, il met en scène Marseille  dans un thriller effrayant à hurler de rire. Et une nouvelle fois Marseille et Philippe Carrese c’est forcément une belle histoire d’amour.

Publicités

6 réflexions sur “Une belle histoire d’amour de Phillippe Carrese

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s