Et ils oublieront la colère d’Elsa Marpeau

$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$Et ils oublieront la colère d’Elsa Marpeau

Paru le 8 janvier 2015 chez Gallimard collection Série Noire.
19,50 € ; (232 p.) ; 23 x 16 cm
‪#‎polar2015çacommencefort‬
Et ils oublieront la colèreimages
Été 1944. Une femme court dans la campagne icaunaise . Elle cherche à échapper à la foule qui veut la tondre.
Été 2015. Un homme a été tué près d’un lac. La gendarme chargée de l’enquête soupçonne que son tondues-liberation_1hk6s_3h89k4meurtre est lié à une tonte, qui a eu lieu soixante-dix ans plus tôt.
Entre aujourd’hui et hier, les destins s’entremêlent mais les protagonistes ne s’en souviennent plus – ils ont oublié la colère, les jours de liesse et la cruauté des vaincus contre ceux de leur camp, lors de la
Libération. L’enquête va exhumer ce passé que plus personne ne veut se rappeler.


Elsa MarpeauL’auteur
: Elsa Marpeau a grandi à Nantes, s’est installée à Paris et a vécu à Singapour. Après Les yeux des morts, prix Nouvel Obs – BibliObs du roman noir 2011, elle a publié dans la Série Noire Black Blocs et L’expatriée, prix Plume de Cristal 2013.

Extrait : 

Quand elle voit une victime pour la première fois, il s’agit généralement d’un petit tas de chair décomposée. Tant qu’on ne sait pas ce qui s’est passé, elle reste de la bouffe pour les mouches et les asticots. Garance devient ainsi son dernier biographe.

Mon petit avis : Je ne sais pas pourquoi mais ce titre était l’un des premiers que je voulais lire en 2015. Je l’attendais depuis un moment et dès qu’il est sortie je me suis précipitée à la librairie pour l’avoir entre les mains. D’ailleurs ma libraire, merci Agnès, ne l’avais mis de coté sans même que j’ai à lui demander. Comme quoi, elle commence à bien me connaitre.
Mais bon, revenant au livre. J’attendais donc ce nouveau titre d’Elsa Marpeau car le précédent avait été un énorme coup de coeur pour moi. Aussi cela impliquait que j’allais être plus exigeante avec celui-ci. Donc au moment de la lecture il y avait à la fois un mélange d’envie et d’appréhension. Mais cette dernière a très vite laisser la place à d’autres sentiments. La colère, l’envie de tuer…. si, si, la révolte ont envahi mon être. Je me suis vite identifiée aux 2 héroïnes de ce polar. Et là où d’habitude, Elsa a une écriture sèche, froide, on retrouve une plume moins distancié, plus intime. Elle crée un véritable roman d’atmosphère. Une atmosphère lourde, gluante, sécrète. Elle restitue parfaitement l’ambiance d’un petit village de campagne, avec ses non-dit, ses secrets enfouis, son passé pas forcément glorieux. Elle fait vivre, sous nos yeux, ces familles qui souvent sont le ciment de ces petites bourgades où rien n’a vraiment changé depuis l’arrivée de l’eau potable.
Elle réussit là un pur roman rural avec ce récit vif, ce style qui allie finesse et rugosité, elle fait revivre a merveille le passé trouble d’une époque encore plus trouble. Je vous l’ai dit j’ai été sous tension avec des sentiments forts voire violents tout au long de cette lecture qui se dévore d’une traite. Il y a un besoin d’urgence dans ce texte, un besoin de souvenance, quand la mémoire devient le seul rempart contre la barbarie.

C’est noir, c’est beau, c’est une fantastique réussite.

Merci Elsa de ne pas m’avoir déçue 🙂

Mais lisez cet extrait, vous comprendrez surement mieux de quoi je veux parler, enfin je voudrais, si les mots ne me manquaient pas

http://flipbook.cantook.net/…

Publicités

22 réflexions sur “Et ils oublieront la colère d’Elsa Marpeau

  1. Tu me tentes encore là! 😉 Elsa m’avait déjà séduite, j’irai alors vers elle pour celui ci aussi; je crois qu’elle sera aussi à Lyon; une de plus!!! 😉

    J'aime

  2. Un peu comme Sylvie, la couverture ne m’attire pas du tout mais vu ton avis ce qu’il y a au fil des pages vaut qu’on s’y intéresse finalement 🙂
    Longue vie à collectifpolar 🙂

    J'aime

    • C’est un vrai coup de coeur pour ma part. Si on devait s’arrêter au couverture nombre de petits éditeurs passeraient à la trappe. Et oui, j’espère pouvoir tenir ce blog assez longtemps. Alors merci Stef pour tes encouragements.

      J'aime

  3. pour une première chronique c’est réussi ! J’avais déjà beaucoup entendu parlé de ce livre et tu en parles toi aussi trés bien .Malgré que je n’aime pas du tout les nouvelles couv’ de la série noire , je retiens ce titre .

    Aimé par 1 personne

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s