Le macchabée du Val André de Patrick Bent

Lecture d’avant&

9782914532495,0-246529Le livre : Le macchabée du Val André de Patrick Bent. Paru le 25 novembre 2004 aux Editions Bargain dans la collection Enquêtes et suspense. 9€ ;  (306 p.) ; 18 x 11 cm
Quatrième de couverture :

Printemps 2004: Un paquet d’os non identifié est découvert à Dahouët.

Au fil de ses investigations dans le triangle Pléneuf-Val-André-Dahouët, la commissaire Marie-Jo Beaussange est amenée à revenir un siècle en arrière, quand la marine était à voile et les trains à vapeur. A l’époque, la morue valait de l’or et attisait les convoitises.

Marie-Jo, l’ex-professeur de collège devenue flic, devra utiliser tous ses talents pour éclairer les ténèbres d’une enquête particulièrement salée. Sa gourmandise de la vie, son QI et son look de déesse lui permettront-ils de résoudre le casse-tête de Dahouët?

patrick-bent-464999-250-400L’auteur : Élevé au plancton dès son enfance entre Saint-Cast et Marseille, Patrice Benoit alias Patrick Bent nourrit une passion pour l’océan. Depuis une quinzaine d’années, il installe ses quartiers d’été à Erquy. Physicien et infatigable voyageur, il met à profit ses séjours répétés en Penthièvre pour se tremper dans l’eau de mer et dans l’histoire locale. Son nouveau thriller joue à saute-mouton avec le temps et nous offre une escale à Dahouët dans les années 1920.

Citation :
« Le mort n’est pas tout neuf. La plupart de ses contemporains reposent six pieds sous terre ou au fond de l’océan. Quant aux rares survivants, ils ont la langue en gelée ou racontent des salades. »

Résumé et avis :

  Avril 2004, port de Dahouët .  Au cours de travaux de rénovation d’une maison sur le quai, les ouvriers exhument un squelette. Bertrand Grandrouzic, le propriétaire des lieux s’émeut de cette découverte dans la demeure familiale qui a abrité des générations de matelots. Il prévient la police. La sémillante commissaire Marie-Jo Beaussange est chargée de l’enquête. Ses investigations dans le triangle Pléneuf-Val André-Dahouët la conduisent rapidement à la certitude qu’il s’agit d’un crime. Pour élucider cette affaire, elle devra remonter le temps et éclaircir un double mystère : l’identité de la victime et celle de son assassin. Marie Jo et les époux Grandrouzic unissent leurs énergies pour découvrir une vérité vieille de presque un siècle.  En ce temps là, on naviguait à la voile et les images (17)trains fonctionnaient au charbon. Des fortunes se bâtissaient ou se défaisaient au gré des campagnes de pêche en Islande ou à Terre Neuve. Certains bateaux revenaient chargés de morues, mais beaucoup ne revenaient jamais.  En s’attachant à l’histoire de ces marins et aux témoignages de quelques survivants, Marie Jo la Rebelle parviendra enfin à rétablir le cours d’une histoire d’hommes.

images (15)Le principal intérêt de cette enquête est de nous faire revivre les grands compagne de pêche du début du XXe siècles. En revisitant les pratiques de pêche du siècle dernier quand les terre-neuvas et les pêcheurs d’Islande partaient sur leurs grands bateaux à voile pour de très longs mois, l’auteur évoque les terribles conditions de vie des marins pêcheurs et de leur sort d’esclave sur les navires où la cargaisons de morue valait plus que la sécurité des hommes à bord.

images (16)Une belle plongé dans ce monde d’homme, leur univers brutal,rude et parfois violent.

Publicités

7 réflexions sur “Le macchabée du Val André de Patrick Bent

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s