L’affaire Kustermann de Roberto Ampuero

Lecture d’avant&l
9782264036858,0-164849Le livre :  L’affaire Kustermann  de Roberto Ampuero. Traduit de l’espagnol par Bernard Cucchi.  Paru le 4 septembre 2003 chez 10/18. 7,40€ ; (269 p.) ; 18 x 12 cm

4e de couv : 

Querelle d’amoureux qui a mal tourné ? Règlement de compte entre contrebandiers ? Vengeance de trafiquants de drogue contre ceux qui trahissent le cartel ? Pour quelles raisons a-t-on assassiné Cristián Kustermann alors qu’il dînait dans un petit restaurant de Vina del Mar, station balnéaire chilienne ? Après quelques mois de recherches, les autorités n’ont toujours pas trouvé le coupable. Découragé, Carlos Kustermann, son père, demande à Cayetano Brulé, détective privé, de reprendre l’enquête. Pour cet exilé cubain vivant au Chili, habitué des affaires politico-mafieuses les plus louches de la planète, les clients se font rares et la demande de ce riche homme d’affaires est une aubaine. Son enquête le mènera d’abord à Bonn, en Allemagne, où Cristián Kustermann travaillait comme journaliste, puis à La Havane, où il apprend que le fils de l’homme d’affaires appartenait à un réseau de guérilleros…

téléchargement (9)L’auteur : Roberto Ampuero est né le 20 février 1953 à Valparaíso au Chili.
Suite à la prise de pouvoir d’Augusto Pinochet le 11 septembre 1973, Roberto Ampuero, alors étudiant en lettre, s’exile à Cuba.
Il y terminera ses études et y résidera jusqu’en 1979.
Après avoir vécu successivement en Allemagne et en Suisse, il s’installe aux États-Unis en 2000.
Il enseigne la littérature à l’université de l’Iowa.

Extrait : 
Dans celui-ci, comme chez la mamie, de nouveaux locataires s’installeraient avec leurs meubles et le lieu résonnerait du bruit de leurs voix, serait témoin de leurs rêves et de leurs amours, de leurs disputes aussi, qui effaceraient, comme sur l’ardoise de l’école, le passé des occupants précédents. Plus tard, d’autres leur succéderaient, qui à leur tour seraient remplacés par des gens indifférents à l’existence de ceux dont ils prendraient la place.

Résumé et avis :

Quatre mois après l’assassinat de son fils, Cristian, dans sa pizzeria d’une station balnéaire chilienne, Carlos Kustermann, riche industriel, demande à Cayetano Brulé de retrouver les coupables.Le compte en banque de Cayetano étant proche du néant le détective privé cynique et séducteur, spécialiste des affaires politiques, accepte l’offre très généreuse de Kustermann.

Cette enquêtes de Cayetano Brulé, privé d’origine cubaine, exilé au Chili et vivant du coté de Valparaiso va le conduire à Bonn l’ancienne capitale de la RFA (République fédérale Allemande) pour ce poursuivre à Cuba. Brulé aidé de son secrétaire d’origine Japonaise, Bernardo Susiki, il va mené une enquête mouvementée.

Cette histoire bien construite va au delà de la simple enqu^te policière. Roberto Ampuero nous parle bien sur de l’histoire du Chili au sortir des années noires de la dictature. Il nous éclaire à travers le destins individuels de ses protagoniste sur l’histoire contemporaine d’un pays meurtri.

Et le personnage de son privé bien que cynique apporte un peu de gaieté à tout cela tant il  nous devient attachant de part son penchant pour la bonne chair et le bon vin.

Une lecture intéressante.

Publicités

9 réflexions sur “L’affaire Kustermann de Roberto Ampuero

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s