Le magicien de Jean-Marc Souvira

Lecture d’avant&
9782265086142,0-4250489782266185387,0-532513Le livre : Le magicien de Jean-Marc Souvira. Paru le 21 février 2008 chez Fleuve noir. 20€ ;(400 p.) ; 23 x 15 cm
Paru en poche le 10 septembre 2009 chez Pocket.  7,70€ ; (477 p.) ; 18 x 12 cm
4e couv :

Le Magicien

Emprisonné depuis onze ans suite à la violente agression d’une vieille dame, Arnaud Lécuyer est un détenu modèle. Personne ne sait qu’il a tué trois de ses codétenus.

Personne ne sait qu’il est le Magicien, ce tueur d’enfants qui, des années plus tôt, avait semé la terreur dans Paris en attirant ses proies par des tours de magie. Libéré pour bonne conduite, le petit homme reste discret. Jusqu’à ce que ses démons reviennent lui parler, jusqu’à ce que sa « collection » revienne le hanter. Jusqu’à ce que des enfants croisent sa route…

L’agression d’un jeune garçon relance la piste du Magicien. Le commissaire Ludovic Mistral, de retour des États-Unis où il a rencontré des profilers du FBI, est chargé de l’affaire. Avec des techniques psychologiques bien différentes de celles utilisées lors de la première enquête, il n’hésitera pas à s’exposer personnellement pour faire sortir le monstre de sa tanière, sans se douter un seul instant qu’il met en danger ce qu’il a de plus cher…

Une immersion dans l’univers de la police criminelle en compagnie du meilleur des guides, Jean-Marc Sourira, lui-même commissaire divisionnaire. Avec justesse et authenticité, il nous fait vivre les deux versions de l’histoire – une plongée dans la tête du policier mais aussi dans celle du prédateur. Tout simplement terrifiant

La première phrase
Un jour gris et pluvieux s’est installé sur la région. Les gens du coin savent qu’ils en auront pour toute la semaine

téléchargement (3)L’auteur : Jean-Marc Souvira exerce au sein de la police judiciaire depuis 25 ans. II dirige actuellement le service de la répression de la traite des êtres humains. II est le coscénariste du film Go Fast qui sortira en août 2008, coproduit par Luc Besson. Il vit a Paris avec sa femme et ses deux enfants. Le Magicien est son premier roman.

Extrait :
Il a le temps de jouer avec sa proie. Un peu comme un pêcheur qui vient de prendre un beau poisson, mais qui, pour jouer un peu, parce que la prise a été trop facile, le remonte à nouveau, jusqu’au moment où il décide de le remonter définitivement, de le sortir de l’eau avec l’épuisette, de lui arracher l’hameçon de la gueule et de le jeter dans sa besace. Le Magicien joue donc avec son moulinet

Résumé et avis :

Le commissaire Ludovic Mistral vient d’être nommé à la tête de la brigade criminelle au 36 quai des Orfèvres. Il est chargé de l’enquête sur le Magicien, un violeur d’enfants surnommé ainsi car il attire ses victimes avec des tours de magie. L’étau se resserre peu à peu autour du criminel qui, en réponse, n’hésitera pas à s’attaquer à la famille du policier. Premier roman.

Gabriel Lécuyer est un magicien un peu particulier, personne ne se méfie de lui…

Récemment libéré de prison, il reprend le cours de sa vie : observer, attirer, tuer. Pour ses victimes, il reste Le Magicien. Son public préféré : les enfants.

Un homme se méfie de lui, le commissaire Mistral. Formé à dresser le profil psychologique des tueurs en série et à les traquer, il a senti derrière ces récentes disparitions et meurtres de jeunes garçons la signature d’un même homme. Invisible, secret, insaisissable. Un magicien…

Commence alors un contre-la montre entre un commissaire et ce tueur peu ordinaire.

Ce premier roman parfaitement bien ficelé mise sur la personnalité de ses deux personnage principaux Ainsi, entre le tueur et le commissaire, un bras de fer infernal va se jouer. Entre les deux hommes, la partie va être serrée. Il va falloir être un prestidigitateur de génie pour coincer le magicien.

Une fois qu’on est pris dans les maille du magicien, on ne lâche plus cette lecture. Car  Jean-Marc Souvira nous offre un premier roman glaçant et hypnotique.

Cet ouvrage a reçu le Prix des Lecteurs « Goutte de Sang d’Encre »

Extrait 2 : 
Si Arnaud Lécuyer pouvait penser calmement, il inscrirait cette journée comme la pire depuis sa sortie de prison. En termes de dépit, de rage et de frustration. Elle avait pourtant bien commencé. Le gosse : le genre de petit garçon qui le faisait fantasmer. La proie : facile et personne autour. Les lieux : comme ceux qu’il a toujours recherchés. Mais pourquoi cette espèce de clodo est-il venu tout foutre en l’air ? Journée gâchée. Mais, confusément et sans oser se l’avouer, Lécuyer s’en veut. Il est allé trop vite. Pas de préparation. Trop d’impulsion. Il se cherche aussi des excuses. Il ne comprend pas pourquoi les démons l’ont poussé à agir si vite. Peut-être ont-ils senti ses pulsions irrésistibles, mais ils auraient dû le calmer au contraire. Cela faisait pourtant plus de douze ans qu’il attendait cet instant. Lécuyer a tout enduré pour pouvoir revivre ces moments. Presque tous ses rêves, ses cauchemars plutôt, quand il était sur sa couchette en prison, le ramenaient dans les caves où il était avec les enfants. Jamais il ne s’est fait attraper, ce n’est pas maintenant qu’il le sera.
Publicités

13 réflexions sur “Le magicien de Jean-Marc Souvira

  1. J’ai beaucoup aimé ce premier polar malgré le sujet difficile peut être. Parler des enfants n’est jamais anodin

    Par contre j’ai aussi beaucoup aimé son deuxième : le vent t’emportera.
    Et j’attend le suivant qui doit sortir en novembre. J’espère y découvrir la suite des enquêtes de Mistral !

    J'aime

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s