La vie est un tango de Lorenzo Lunar

9782918767350,0-1642672index3La vie est un tango  de Lorenzo Lunar. Traduit de l’espagnol (Cuba) par Morgane Le Roy. Paru le 6 juin 2013 chez Asphalte. 18,00 € ; (224 p.) ; 20 x 15 cm

Paru le 25 juin 2015 en poche en Folio.
 6,40€ ; (208 p.) ; 18 x 11 cm
4e de couv : 
« Puchy a toujours dit que le quartier était un monstre. Je l’ai entendu dire tant de fois que j’ai fini par me l’imaginer moi-même ainsi : une pieuvre pourvue d’un million de tentacules. » Léo Martin est depuis peu commissaire de quartier à Santa Clara, ville de province cubaine. Sa routine : faire face aux business illégaux, aux règlements de comptes et aux coups tordus des petites frappes du coin. Léo enquête sur une contrebande de lunettes de soleil quand un jeune homme se fait assassiner. Quels sont les liens entre ces deux affaires ? Les amis et collègues de Léo sont-ils tous irréprochables ? Dans La vie est un tango, c’est tout un quartier qui prend vie, peuplé de rumeurs et de faux-semblants.
index0L’auteur : Lorenzo Lunar est né à Santa Clara (Cuba) en 1958. Écrivain et critique il est l’auteur de livres de contes et de romans édités à Cuba et en Espagne. Conférencier, directeur de rencontres et d’ateliers littéraires, il a été invité à des colloques en Allemagne, Autriche et Espagne.
 Extrait :
Parfois, je me dis que mon problème, c’est la peur. La peur peut être héréditaire. Oui, j’ai la trouille. La trouille depuis cette fameuse nuit où j’ai vu le corps de Pinky porté à bout de bras, dans la foule, atteint par le coup de poignard mortel d’un délinquant. J’ai peur de subir le même sort. Peur de crever. Et peur de tuer aussi, parce que je suis convaincu que cela peut arriver un de ces quatre. Il suffit d’une détente sur laquelle appuyer ou d’une prise de karaté.
images

Résumé et avis :

indexA Cuba la routine de Léo Martin, nouveau chef d’un commissariat de quartier de Santa Clara, est bouleversée par un assassinat, sur fond de contrebande. Tous ont leur explication des faits, mais César, l’ami fidèle de Léo, semble décontenancé.

Un récit évoquant les moeurs d’une ville située à 300 kilomètres de La Havane, Santa Clara. Un monde peuplé de personnages attachants et inquiétants révélant la dure réalité d’une ville de province. Entre douceurs et horreurs de la condition humaine.

index2Ici s’accumulent des années de souvenirs et d’anecdotes de la vie à El Condado un barrio de Santa Clara, une ville de province à Cuba.  Lorenzo Lunar  s’attarde sur le processus de banalisation de la marginalité dans la société cubaine et les codes, les comportements et les souffrances qu’il impose.

Il nous propose  un roman noir et lumineux. Je m’explique, ce roman social noir nous transporte à Cuba, sa pauvreté, les difficultés de la vie quotidienne, la violence, la corruption, mais aussi ses odeurs , ses parfums, ses bruits, sa musique, une certaine joie de vivre. C’est un peuple qui souffre mais qui chante et qui danse. Et tout ceci est magnifiquement retranscrit sous une plume raffinée mais aussi parfois acerbe. Une superbe découverte.

Ah oui, je voulais auss souligner le magnifique travail de traduction, merci donc aussi à Morgane Le Roy.

index1Je vous conseille aussi son dernier roman qui est sortie le moi dernier.  Je l’ai adoré aussi. je vous en ferais sans doute une petite chronique bientôt
Coupable vous êtes
Lorenzo Lunar Cardedo
traduit de l’espagnol (Cuba) par Morgane Le Roy.
Paru le 2 juin 2015 ; 16€
Publicités

20 réflexions sur “La vie est un tango de Lorenzo Lunar

  1. c’est vrai que les poches font du bien à notre porte-monnaie… mais malheureusement pas à celui des auteurs. Bon, en ce qui me concerne, je varie les plaisirs et j’achète les deux, ce qui soulage ma conscience et… mon compte en banque! pfff

    Aimé par 1 personne

  2. Allez, retourne le roman dans la plaie en me rappelant, une fois de plus, que je n’ai pas encore lu ce super roman, et blablabla… mdr J’ai les deux, non pas encore eu le temps vu la taille de ma PAL… et dans ce cas-ci, la taille est importante !

    Aimé par 1 personne

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s