Le démon du vitrail de Helen Grant

9782749917733,0-1527011GRANT, Helen : Le démon du vitrail. . Traduit par Pascal Loubet. Paru le 17 janvier 2013 chez M. Lafon. 19€ ; (394 p.) ; 23 x 14 cm

Quatrième de couverture: 

Une malédiction ancestrale.
Un vitrail médiéval hanté par un démon.
Et une série de meurtre effroyables…
Pour la jeune Lin Fox, pas question d’être la prochaine victime.

Lin à 17 ans. Son père, un universitaire anglais, décide de s’installer avec sa famille dans un village allemand pour mener des recherches : retrouver les célèbres vitraux médiévaux d’Allerheiligen. Selon la légende, quiconque s’en approche serait condamné à mort. Et c’est Lin qui découvre le premier corps, entouré de verre brisé…
Bientôt, les cadavres s’accumulent. Aidé par son jeune voisin, Lin veut éclaircir ce mystère avant que la mort ne frappe de nouveau. Mais pourra-t-elle arrêter la malédiction?

images (6)L’auteur :
Née à : Londres , 1964, Helen Grant s’est passionnée très tôt pour art. Elle écrivait de courtes histoires pendant ses cours de mathématiques. Elle z fait ses études supérieures à Oxford en lettres classiques, puis a travaillé une dizaine d’années dans la marketing. Ce travail lui a permis de financer de nombreux voyages notamment en Syrie et en Inde.
En 2001, elle s’installe avec sa famille en Allemagne à Bad Müenstereifel. Elle en profite pour explorer l’histoire de cette ville. C’est de celle-ci qu’elle tire l’inspiration de son premier roman : »The Vanishing of Katharina Linden »
Helen vit maintenant en Belgique, dans les alentours de Bruxelles avec son mari et ses deux enfants.

Citation :
« A cet instant…..Je ne me doutait pas que dans six heures, cette journée allait devenir la pire de ma vie. »

Résumé et avis :

Lin Fox, 17 ans, emménage dans un village allemand, Baumgarten. Son père, universitaire anglais spécialiste du Moyen Age, pense y trouver les célèbres vitraux d’Allerheiligen, disparus depuis des siècles. La découverte lui assurerait fortune et gloire. Mais les habitants ne partagent pas son enthousiasme : pour eux, les vitraux sont maudits. Selon une légende, ces vitraux seraient hantés par le démon Bonschariant. Il tuerait ceux qui s’en approchent.

Superstition ? Pourtant, dès le jour de leur arrivée, Lin découvre le corps d’un vieil homme entouré d’éclats de verre… Bientôt les cadavres s’accumulent, et la vie de la jeune fille vire au cauchemar. Elle se lance à son tour, aidé par son jeune voisin dans la quête aux vitraux, persuadée qu’ils la mèneront au tueur. Mais ce n’est pas sans danger, et Lin danse avec le diable. Pourra-t-elle arrêter la malédiction et sauver sa famille ?

Voilà un polar bien décevant : écriture scolaire, vocabulaire « adulescent » qui finit par agacer, personnages inconsistants pour certains, caricaturaux pour d’autres ; tout y est ! L’idée de départ était bonne, pourtant. Quand Helen Grant emménage en Allemagne, elle tombe amoureuse des légendes locales et commence à écrire Le Démon du vitrail. Le roman s’inspire d’ailleurs d’une histoire vraie : la disparition d’un vitrail du Moyen Âge retrouvé un siècle plus tard intact en Angleterre et vendu pour 800 000 livres aux enchères.  Mais la « mayonnaise » ne prend pas. Les personnages subissent sans réfléchir, telles des marionnettes passives qu’on a de plus en plus envie de secouer. Les indices ne sont pas habilement distillés pour harponner la curiosité du lecteur, mais prennent plutôt la forme de dialogues (de « pavés » ?) indigestes. Et que dire des fins de chapitre avec ce suspense poussif et trop prévisible ? C’est un 1er roman, et malheureusement, ça se voit.

Mais peut-être que je n’ai pas su déceler le charme de cette histoire visant plutôt un public young-adult.

Pour lire le début c’est ICI.

Publicités

8 réflexions sur “Le démon du vitrail de Helen Grant

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s