Sale temps pour le pays de Michaël Mention

9782743623999,0-1429521Le livre : Sale temps pour le pays  de Michaël Mention. Paru le 5 septembre 2012 chez Rivages dans la collection Rivages Noir.   8.85€ ;  (268 p.) ; 17 x 12 cm
4e de couv :

1976. Des femmes, pour la plupart des prostituées, sont agressées ou tuées dans le nord de l’Angleterre. La police locale est sur les dents. Un homme dirige l’enquête : George Knox, avec « sa gueule a la Richard Burton », ses éternelles ray-ban, ses états de service légendaires. Secondé par le détective Mark Burstyn, il se lance a corps perdu dans cette affaire, convaincu que tous les crimes sont liés. Mais le tueur récidive et semble brouiller les pistes à plaisir. Plus le temps passe, plus Knox s’enfonce dans l’abîme. Un abîme a l’image du chaos social et de la dépression qui gagnent le pays…

Fasciné par les possibilités romanesques de l’affaire de l’éventreur du Yorkshire, Michaël mention la revisite en passionné de la culture des seventies, entre hommage au roman noir et portrait d’une Angleterre déboussolée, a un moment charnière de son histoire.

83179315L’auteur :

Extrait
À ma droite, des journalistes jouent des coudes en vue d’obtenir la meilleure photo. Avec l’évacuation de Patrick, ils n’ont pas raté leur soirée. Ces hyènes ne vivent que pour le scoop, si possible le plus macabre. Ce sont eux qui ont tué Romy. Notre meilleure actrice, la femme ultime. Son gosse empalé sur la grille, ça ne suffisait pas, alors ils ont poussé le vice jusqu’à se déguiser en infirmiers pour le photographier sur son lit de mort. Pourritures.

MENTION, Michaël : Sale temps pour le pays. Rivage.

Depuis 1976, l’inspecteur George Knox est sur la piste du tueur de prostituées dit l’Eventreur du Yorkshire. Alors que sa femme se meurt d’un cancer, Knox poursuit son enquête avec le détective Mark Burstyn, cinq ans après les faits.

Michael-Mention---Sale-tempVoici un excellent roman noir. L’auteur nous dresse un magnifique tableau du Royaume Unis de la fin des seventies et le début des eighties. Ces années de plomb, après les 2 crises pétrolières qui vont laisser sur la paille des centaines de milliers d’ouvriers et de fonctionnaires. Ces années qui ont vu l’arrivée de la Dame de Fer au pouvoir. Avec son style sobre et percutant, Mickaël Mention nous parle de problèmes qui aujourd’hui font encore résonance: le chômage, la misère et son lot de violences. Et tout cela, sans oublier l’importance du rythme au son de la pop anglaise et de ses tendances punk et new wave. Un régal.

Extrait 2 :
Contre toute attente, ces mesures commencent à porter quelque peu leurs fruits : lentement, le Royaume-Uni redevient un grand pays, au détriment de ses « petites gens » dont 10% vivent désormais en dessous du seuil de pauvreté. Mais oui, il se relève et ce, malgré ses manifestations incessantes et ses émeutes, notamment à Bristol. Imperturbable, Thatcher garde le cap envers et contre tous. Dans les couloirs du 10 Downing Street, on murmure même qu’elle envisage de former les policiers aux techniques paramilitaires pour mieux riposter face aux grévistes.
Publicités

18 réflexions sur “Sale temps pour le pays de Michaël Mention

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s