Bouclage à Barcelone de Xavier Bosch.

9782867467820,0-2627132Bouclage à Barcelone de Xavier Bosch.Traduit du catalan par François-Michel Durazzo et Laurent Gallardo. Paru le 5 juin 2015 chez Liana Levi.18 € ; (267 p.) ; 21 x 14 cm

Quatrième de couverture

Bouclage à Barcelone

Damer le pion à la concurrence avec la une la plus accrocheuse, telle est la mission de Dani Santana, ex-présentateur télé, promu directeur de la rédaction du Crònica. Ce n’est pas les sujets de scoop qui manquent à Barcelone ! Prostitution, scandales immobiliers, insécurité, sans parler des trafics de bière sur les Ramblas… Senza, célèbre chef de la rubrique Société, lui fournit des informations de première main grâce à sa liaison secrète et torride avec l’intendante de police Eva Bosch. Et aussi grâce à ses liens avec deux jeunes Syriens qui le tuyautent sur les différents trafics de la ville. En contrepartie, il leur donne des renseignements, sans trop chercher à comprendre. Ce que Senza ne sait pas, c’est qu’il est suivi. Ce que Santana n’a pas compris, c’est qu’il est manipulé. Et ce que Barcelone ignore, c’est qu’un réseau islamiste prépare un attentat dans l’ombre…

7L’auteur : Xavier Bosch, né à Barcelone en 1967, est un journaliste réputé. Il est l’auteur de plusieurs romans policiers dont Bouclage à Barcelone, prix Sant Jordi 2009 et best-seller en Espagne.

Extrait

« Par principe, A.B.C. N’était jamais satisfait. Il fallait qu’il passe son temps à nous remonter les bretelles, même sans raison, estimant que c’était le meilleur moyen de pousser les commerciaux à décrocher toujours plus de contrats publicitaires et les responsables marketing à rivaliser de créativité pour trouver de nouveaux objets de promotion, comme cette caméra sous-marine offerte avec le journal qui avait fait bondir les ventes de six virgule trente-deux pour cent, deux ans plus tôt. Après trois heures à boire des litres de café et à fuir nos responsabilités respectives, la réunion touchait à sa fin.

Avant que je ne quitte son bureau, A.B.C. Me donna une tape sur l’épaule, d’un geste qui se voulait paternel, et me demanda comment s’étaient passés mes premiers jours à la direction du Cronica. Il n’apprécia pas que je lui parle en si bons termes de la rédaction et des chefs de rubrique pour lesquels il n’avait aucune estime. Je profitai de cette discussion sur le journal pour l’informer de la remarque que m’avait faite le chef de la rubrique Politique.

« Cardena a voulu me coincer. Il m’a demandé, devant tous les autres, qui on allait soutenir pendant les élections.
– Qu’est-ce que tu as répondu ?
– Que le Cronica allait raconter ce qui allait se passer lors de la campagne, répondis-je non sans fierté.
– On informera les gens mais Negrier doit l’emporter. »

Résumé et avis :

extrait

Dani Santana, présentateur d’un journal télévisé local, devient rédacteur en chef du grand quotidien catalan La Cronica. Mais le poste sera moins plaisant qu’il ne l’imaginait : pressions politiques, collusions économiques, coups montés, etc.

Avec son écriture directe et son style fluide, Xavier Bosch nous permet  une plongée réaliste -jusqu’au sordide- dans l’ambiance d’un grand quotidien, très vivante, tant dans le travail journalistique que dans ses multiples jeux de manipulation et de collusion avec le pouvoir politique.

Il nous trimballe aussi dans les nuits agitées de Barcelone, et nous découvrons avec curiosité ce Barcelone  interlope et underground. Ou nous ferons de drôles de rencontres avec des personnages ambigües et parfois sulfureux.

Ce premier polar, le premier opus d’une trilogie qui a raflé quelques prix en Espagne et en Catalogne, est un excellent roman noir sur des thèmes d’actualités brulants.

A suivre donc…

Lire le début ICI

Publicités

16 réflexions sur “Bouclage à Barcelone de Xavier Bosch.

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s