Saint Maur en Poche 2015, retour sur un salon d’exception : chapitre 2

     Saint Maur en Poche 2015, retour sur un salon d’exception : chapitre 2

Inutile de vous le rappeler maintenant, vous le savez sans doute tous sans exception, j’adore ce salon.

Depuis ses tous débuts, un peu timide, je lui suis fidèle. Et ma fidélité n’est pas prêt de s’arrêter surtout que cette année, mon blog a été associé à l’événement. Partenaire qu’ils m’ont dit. Encore un grand merci à Marie Hudelot Verdel, la grand organisatrice de l’événement d’avoir pensé à moi. Je ne sais pas qui lui a soufflé mon nom, mais je l’en remercie aussi.

Dans ce troisième billet je vais essayer de vous faire partager mon dimanche à SMEP.

11391781_991776837522397_554945065183155976_nCe dimanche matin était dédié au copains qui était encore présents sur le salon. Prendre un peu plus de temps que la veille pour papoter avec eux. Mais mes potos étaient comme moi, ils avaient envie de profiter jusqu’au bout des auteurs présents ce dimanche. Et puis il faut dire que ce matin là, le salon semblait calme. Le public n’arrivait qu’au compte goutte. Et c’était fort appréciable c’est quelques heures de tranquillité toute relative. Il faut dire que la veille, la foule s’est pressée à Saint Maur en Poche et dés le samedi matin. A 10h, les lecteurs étaient déjà nombreux à attendre l’ouverture des portes. A 10h30, les premières queues se formaient devant certains auteurs.

11350604_991786607521420_2605084955338095437_n11535885_991786260854788_5017635853383499567_n

Ce dimanche matin, donc était plus tranquille. Sauf pour Franck Thilliez qui, a peine arrivé, a été pris d’assaut par ces fans. Et parmi ces fans présents, il y avez tout un tas de potes, alors quoi de mieux que de rester un peu dans la file d’attente pour babiller avec eux.

Mais en ce dimanche matin j’avais aussi quelques autres objectifs.

1607096_991786010854813_1140714491521689558_nLe premier fut de retrouver Benoit Minville sur son stand pour lui faire dédicacer son bouquin « les géants ». Le stand de Benoit se trouvait dans la partie du salon réservé à la jeunesse. Oui son titre est ce que l’on appelle un livre pour Young Adulte enfin comprenez pour Ado et Adulte. J’étais passer trois fois la veille sur son stand, mais 3 fois je me suis cassé le nez. Et oui… Benoit traînait du coté des polardeux, c’est pas moi qui vais l’on blâmer. Benoit est auteur, mais c’est aussi et avant tout un libraire, est un putain de libraire. Un comme on les aime, passionné, acharné, ravagé (non l’a je déconne ou j’exagère, mais si peu). Il faut le voir défendre ses coups de cœur, il faut l’entendre parler des bouquins et des auteurs qu’il a aimés. Il faut lire ses avis, c’est de la bombe. Alors forcément, souvent nos avis se croisent, et nous aimons les mêmes romans policiers ou noirs. Et entre passionnés nous avions quelques point de vue à échanger. Merci Benoit tu m’as rebooster et je suis reparti de plus belle la quête sans fin des auteurs à faire découvrir et à défendre contre vents et marrées. Et continuons à mettre en avant le polar français, nous avons vraiment des auteurs, et de jeunes auteurs exceptionnels made in France.

Mon second objectif du jour était de rencontrer Sonja Delzonge. En effet, elle n’était présente sur le salon que ce dimanche, il ne s’agissait pas de la louper. Pour tout dire j’avais hâte de l’approcher, son roman, » Dust » a été pour moi une des révélation de ce premier trimestre 2015. Mon petit avis sur Dust ICI. J’avais des tas de questions à lui poser, nous avons passé un bout de temps ensemble. Mais impressionnée et émue, j’ai oublié la presque totalité de mes questions. Mais peu importe, je crois que je sais l’essentiel et puis j’allais pouvoir me rattraper l’après midi. Mais ça je vous en reparler un peu plus loin.

11229407_10206687248517822_3619224075146245171_nEt puis l’heure du déjeuner est arrivée. Ça a été aussi l’heure de dire au revoir à bons nombres d’amis. Ils étaient venu de loin voire de très loin pour participé à cet événement qu’est Saint-Maur en poche. Des quatre coins de la France, de Bordeaux, de Lyon, des Cherbourg-Octeville, de Provence ou du Roussillon, d’Alsace et de Bretagne, du Nord , du Centre ou de l’Est. Il étaient aussi venu de Suisse ou de Belgique. Chacun est reparti chez soi, un peu triste, un peu nostalgique, mais avec tellement de beaux souvenirs en tête et la promesse de se revoir bientôt.
Heureusement quelques autres ne partaient qu’en début d’après midi. Alors avec mes Alsaciens préférés, Domi et Yvan, nous avons à nouveau profité de nos accréditations pour aller déjeuner avec
les auteurs et les éditeurs. Mais avant cela nous avions une mission à accomplir. Faire téléphoner quelques auteurs emblématiques à notre amie Foumette qui n’a malheureusement pas pu 10450934_10152983397818225_8924041245808342550_nêtre des nôtres cette année encore. L’initiative d’Yvan et de Domi était fort sympathique, mais nos auteurs
n’étaient pas présents au rendez-vous. Aussi je suis partie en quête de messieurs, Nicolas Lebel et Olivier Norek à travers tous les salons, alors que chacun avait déserté son stand pour aller saluer à droite et à gauche quelques connaissances. Une fois ma mission réussi, je suis tombée dans un Guet-apens. Mais la récompense était de taille voyez plutôt, une photo avec notre couple d’inséparable, j’ai nommé les Manook. Flattée là, je suis.

Et puis juste avant de partir déjeuné, au nouveau  quelques amis sont apparus et cela à donner lieu à quelques photos souvenirs. Merci Ko Ma.

dsc_0608dsc_0605

Après toutes ces émotions, il était tant d’aller prendre notre car pour aller manger. Et dans ce bus c’est l’occasion d’écouter les confidences des auteurs…Petit voyage avec Nathalie Hug, Jérôme Camut, Nadine Monfils, Maud Tabachnick, Nicolas Lebel, Jacques Saussey, Franck Thilliez, Claire Favan, Danièle Thiery, Olivier Norek, Dominique Sylvain, Alexy Aubenque… Jean Edouard Cassel, le tome 2 de la griffe noire qui en profite pour faire une micro sieste, on ne peut le blâmer tellement son implication est totale dans la préparation et la mise en oeuvre de ce superbe salon.

unnamed (1)unnamed11403043_991775860855828_5571051975586989117_n

En début d’après presque tout le groupe de reader avait déserté le festival. je me retrouver un peu orpheline.

J’avais encore un beau programme en vue. Notamment quelques auteurs à aller voir sur leur stand et quelques cafés littéraires à suivre.

J’avais repérer la veille un livre en poche jaune  « un mensonge explosif »  paru chez 10-18. Je l’ai acheté il y a quelques semaine et je l’ai dévoré tellement c’était magnétique. Il va falloir que je vous en fasse une petite chronique, un de ces quatre. Alors comme c’était un premier roman et que j’adore les premier roman, je ne suis approchée de l’auteur. Et ai-eu une très intéressante discutions avec monsieur Christophe Reydi-Gramo

1610986_10205960634728102_1797300382408766090_nJe suis bien sur aller revoir quelques dames du polar, comme Marie Neuser ou Danièle Thierry.

10402668_1292221270794498_7589520734126989596_n

Nadine Montfils et ses amis JC Dreyfus, JP Mocky et aussi avec ma copine Marie Colette ! Joyeuse bande. @Françoise Manoukian

J’avais promis à Nadine Monfils de lui rendre visite du coté des gents du Ciména, ce fut chose faite

Mais j’ai surtout assisté à une interview de deux auteurs que j’adore : Sandrine Colette et Sonja Delzongle.

Je vous en montre ici quelques photos.

Les cinq, ci dessus, ont une histoire… L’entretien est sur le point de démarrer et nos deux auteures sont encore affairées sur leur portable. Je leur lance, « vous déconnez les filles, c’est nous qu’il faut regarder, on aimerai bien faire quelques photos. »

ça fait marrer Sandrine qui soulève sa manche droite et  me lance quelques choses comme ça –  » c’est mieux comme cela » Et là de concert, voilà nos deux polardeuses de nous montrer leurs biceps et de comparer leur bronzage. Gros fou rire dans l’assistance. Et Sonja qui était un poil tendue avant l’interview, c’est décrispée d’un coup

unnamed (2)unnamed (6)unnamed (3)

unnamed (4)unnamed (11)unnamedunnamed (10)unnamed (5)

Puis j’ai suivi un tête à tête entre Marina Carrère d’Encausse et Franck Thilliez. Ils sont vraiment très abordables ces deux là malgré leur notoriété.

unnamed (5)unnamed (3)unnamed (8)unnamed (7)

Vous pourrez découvrir ces entretiens sur le blog de la griffe noir www.lesdeblogueurs.tv.

Enfin un petit tour du coté de Henri Loevenbruck, et le tour était joué. D’ailleurs, je sais pas pourquoi, mes le livre qu’il m’a dédicacé n’est pas à mon nom donc pas pour moi.

Et ce fut la fin d’après midi le salon touché à sa fin. la cérémonie de clôture a eu lieu.

Des tas de remerciement… »Yvan tu est un type épatant »

Un poil émouvant…

Alors rendez vous l’an prochain pour un nouveau SMEP 2016, encore plus grand et plus beau.

Publicités

21 réflexions sur “Saint Maur en Poche 2015, retour sur un salon d’exception : chapitre 2

  1. bonjour,
    holala quand je vous lis j ai encore plus envie d y etre a ce salon
    et grace a yvan je vais pouvoir le vivre de l interieur moi aussi!!!!!!!
    j ai preparer mes paquets de kleenex car les emotions vont etre immeses pour moi de decouvrir tour cela et de pouvoir côtoyer mes auteurs fetiches……..
    j ai hate d y etre et de profiter de tous ca!!!

    Aimé par 1 personne

    • Hello Sylvie,
      Votre émotion fait plaisir à voir !
      Oui c’est une belle expérience que de vivre ce salon de l’intérieur.
      Comme Yvan, j’ai la chance d’être associer à ce salon pour la deuxième année consécutive, et j’avoue c’est un grand honneur pour moi.
      Alors du coup nous allons nous cotoyer de près. Nous pourrons discuter avec les auteurs, plaisanter avec eux.
      Cela va nous faire de beaux souvenirs. Et on attendra avec impatience, le salon suivant. Et le suivant c’est presque maintenant.
      Alors Sylvie bienvenue à Saint Maur en Poche !

      J'aime

  2. Mon amie Geneviève, quel beau compte-rendu, plein de tendresse et de sensibilité. J’ai eu un peu l’impression d’y être 😉 . Nul doute que pour l’an prochain tous les amis feront le maximum pour être là, prendre un maximum de plaisir ensemble et faire le plein, à défaut de bouquins, d’émotions positives pour le reste de l’année… Je te bisouille fort (sans les pinçons!!!) 😉

    Aimé par 3 people

  3. Toi, je t’adooooore!!! Votre mission a été réussie à fond!!!! Ce fut un magnifique cadeau…un geste émouvant….un cadeau qui m’a touché en plein coeur!!! Je te vois déjà courir dans les allées hihihih!!!! Yvan et Dominique ont eu une idée absolument géniale et c’est grâce à toi aussi!!! Je te dis un immense et gigantesque merci….je n’oublierai Jamais!!!! ❤

    Aimé par 2 people

  4. Ah que je suis content de te lire et de plonger (une dernière fois ?) dans les allées de ce merveilleux salon 🙂
    Tu m’as encore fait voyager. On te sent si passionné que c’en est un émerveillement ^^
    Des bisous !!!

    Aimé par 2 people

  5. Super ton CR Geneviève ! Et tu fais bien de mettre en avant ,entre autre , Benoit Minville, trés bon auteur et excellentissime quand il nous parle de bouquins à lire absolument ! un gars sensas et un libraire au top !
    C’était un peu le blues de partir , mais oui , je reviendrai l’année prochaine 😉

    Aimé par 1 personne

  6. pffff que d’émotions !
    Ceux qui te lisent et qui n’ont pas été à se salon doivent en baver et vont y réfléchir pour l’an prochain 😉
    Merci merci Geneviève ! Comment peux-tu te demander pourquoi tu as été invitée ??

    Aimé par 2 people

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s