Retour à Saint Maur en poche 2014 : Opus 1

Retour à Saint Maur en poche 2014 : Opus 1

9h50, le salon n'ai pas encore ouvert, mais j'y suis déjà.9h50, le salon n’ai pas encore ouvert, mais j’y suis déjà.
Saint Maur en poche c’est un peu mon jardin. Je joue à domicile, à 10 minutes à pied de la maison, quel privilège.
J’en connais qui viennent de loin, de très loin, pour participer à l’événement.
Oui Saint Maur en poche c’est un salon atypique. Il met en lumière des pointures, des auteurs suivis par un large public, mais… Il met aussi en avant des auteurs moins connus voire quasi inconnus. Il leur donne une fenêtre d’expression.

Je me rappelle, il y a quelques années de la petite Claire Favan, toute seule en bout de table, totalement perdue et même étonnée quand on lui dit : » mais si je vous ai lu, et j’ai même aimé « . Aujourd’hui, elle est une toute autre personne. De même pour Maud Mayeras, elle, toute timide il y a 6 ans à son 1er SMEP.

mC’est vrai que je suis ravie de la popularité et de l’enthousiasme de ce salon. Mais j’avoue être un peu nostalgique des premières années où celui-ci était moins fréquenté, Il n’en était que plus convivial. Nous avions le temps d’échange beaucoup plus long avec les auteurs, où les débats menés prenaient leur temps. Mais, cette popularité, si elle permet de pérenniser SMEP, alors je l’accepte bien volontiers.

Et puis c’est aussi le moment d’autres partages, non plus avec les auteurs mais avec les lecteurs, mes blogueurs de tous poils. Des échanges virtuels qui deviennent réels. Des visages qui se matérialisent. Et puis tout cela fini par se mélanger, auteurs, blogueurs, lecteurs, libraires, bibliothécaires, les échanges passent les murs (enfin les toiles) du salon, et autour d’un verre les conversations se poursuivent.

Voilà c’est ça Saint Maur en poche.

Saint Maur en poche c’est des auteurs devenus piliers de ce salon lui aussi devenu incontournable.

Michèle Barrière et Frédéric Lenormand

Nathalie Hug et Jérôme Camus.

Nathalie Hug et Jérôme Camus

Saint Maur en poche c’est des auteurs devenus piliers de ce salon lui aussi devenu incontournable.

Je pense à Nathalie Hug et Jérome Camut, à Nadine Monfils, à Maud Tabachnick , Michèle Barrière et Frédéric Lenormand, Karine Giebel, Jacques Expert….

Sébastian FitzekSébastian FitzekJussi Adler-OlsenJussi Adler-Olsen

Saint Maur en poche c’est aussi l’occasion de rencontrer des auteurs étrangers. Je me souviens de Tim Willocks, R. J.Ellory, Mons Kallentoft, Paul Cleave

Robert GoddartRobert Goddart, John Connolly, Robyn Young, Viviane Moore, Tonino Benacquista, Gilda Piersanti S J Watson…..

Gyles BrandrethGyles Brandreth

En 2014 le danois Jussi Adler-Olsen, les britaniques Robert Goddart et Gyles Brandreth , qui je l’avoue est un amour de bonhomme., le portugais José Rodrigues Dos Santos, l’allemand Sebastian Fitzek qui était déjà là en 2012 .

Et j’allais oublier nos belges, Paul Collize et Barbara Abel, eux aussi sont maintenant des habitués de SMEP.

Claire Favan et Ingrid DesjoursClaire Favan et Ingrid Desjours

Mais c’est aussi l’occasion de rencontrer des auteurs moins médiatisé. Des jeunes auteurs avec un premier roman à découvrir.

Il y a eu, je me souviens, Claire Favan, Ingrid Desjours, David Khara, Hervé Commère, Michel Bussi (devenus des incontournables au fil des ans), Maud Mayeras, Jérémy Guez, David Moitet, Stéphane Marchand, Hervé Jourdin qui depuis ont tracé leur chemin et font parler d’eux.

Maud Mayeras

Maud Mayeras

Jacques Saussey

Jacques Saussey

Amédée Mallock

Amédée Mallock

Sophie Loubière

Sophie Loubière

Rachid SantakiRachid SantakiSandrine Colette

Cela a été un réel plaisir de revoir, cette année, certains d’entre eux, auréolés d’un certain succès (Maud, Hervé, bravo pour vos derniers titres, j’ai adorés « Reflex » et « Le sang de la trahison »)

Et puis il y a des première fois à Saint Maur en poche :

Cette année était présent un certain Ben Orton alias Dari Valko. J’ai été heureuse de revoir Christophe Carlier que j’avais eu le plaisir de croiser au festival de Montigny en novembre dernier et qui m’avait fait découvrir son premier magnifique roman « l’assassin à la pomme verte ». Mais aussi Sophie Loubière « L’enfant aux cailloux » et « Black Coffee », Mickaël Mention « Fils de Sam » et « Adieu Demain », Sandrine Collette « des noeux d’acier » et « un vent de cendre » et Jacques Saussey  » Colère noire », Amédée Mallock « Le cimetière des hirondelles » et « Les larmes de Pancrace  » . Des polars qui ont enchantés mon année 2013/2014.

Il y avait aussi quelqu’un que j’adore et j’ai été ravi de présenter mon pote Rachid Santaki à mes amis Dominique et Yvan. Perso, je kiffe ce mec. Promis, Yvan si tu n’aimes pas la prose de Rachid, je te rembourse.

Thilliez et Henri Loevenbruck.

Thilliez et Henri Loevenbruck.

Et puis Saint Maur en Poche 2014 s’envolait au pays des merveilles. Alors avec un thème pareil, comment passer à côté de la ligue de l’imaginaire, invitée au quasi complet.

Jacques Ravenne et Eric Giacometti

Jacques Ravenne et Eric Giacometti

Franck Thilliez

Franck Thilliez , Olivier Descosse, Éric Giacometti, Jacques Ravenne5, Henri Lœvenbruck, Laurent Scalese,Franck Thilliez, Bernard Werber, David S. khara, Barbara Abel et Jean-Luc Bizien.

Seuls Patrick Bauwen, Maxime Chattam et , Erik Wietzel manquaient à l’appel.

La Ligue de l’Imaginaire est un collectif d’écrivains français créé en 2008. Le collectif fut initialement nommé « Les marmottes exhibitionnistes », ce qui a valu comme gage à chacun des nouveaux membres du groupe, de placer cette expression de « marmottes exhibitionnistes » dans un des livres 1.

Le dénominateur commun unissant les auteurs du collectif est l’importance accordée à l’imaginaire dans leurs œuvres respectives.

Voilà mes rencontres du week end. Vous le constatez, je n’ai pas chômé….

Mais SMEP, c’est aussi des débats, et d’autres grands moments de partages…

De tout cela je vous reparlerai, bientôt.

A suivre donc. 😉

Plus de photos :

Olivier GayOlivier GayKarine GiebelKarine GiebelNadine MonfilsNadine MonfilsJean Luc BizienJean Luc Bizien

Michèle Barrière et Frédéric Lenormand

Michèle Barrière et Frédéric Lenormand

Sandrine ColletteSandrine ColletteIngrid DesjoursIngrid DesjoursPaul ColizePaul Colize

Maud MayerasMaud MayerasMichaël Mention.Michaël Mention

Michel Bussi

Michel Bussi

Jacques ExpertJacques Expert

Hervé Commère

Hervé Commère

 Hervé Jourdain et Jacques SausseyHervé Jourdain et Jacques Sausseym

Publicités

6 réflexions sur “Retour à Saint Maur en poche 2014 : Opus 1

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s