Mes pérégrinations à Saint Maur en poche 2 : SMEP 2013

Je vous avez prévenu. Le salon international du livre en format poche de Saint- th (2)Maur est l’événement de notre petit monde livesque que j’attend le plus dans mon année festivalière. Aussi chaque week-end avant la nouvelle édition ( 20 et 21 juin , je vous propose de découvrir l’ambiance de celui-ci à travers mes petits compte-rendus des années précédentes.
Alors nous repartons à Saint Maur en poche  en juin 2013
 Mes pérégrinations à Saint Maur en poche : 2
24 juin 2013

 Le Salon International de Saint Maur en Poche est devenu en 5 ans un évènement incontournable dans le paysage littéraire français. Unique en son genre en Île-de-France,il est désormais le rendez-vous immanquable des amateurs de lecture, sous toutes ses formes

Pour cette édition, beaucoup d’invités de renom mais aussi des invités du monde entier étaient présents : Nouvelle-Zélande, Allemagne, Italie, Grande-Bretagne, Belgique, Québec, Tunisie, Irlande…

Le parrain de cette édition n’était autre que Tonino Benacquista :

Né en 1961 en banlieue parisienne, à Choisy-le-Roi, Tonino Benacquista grandit dans une famille d’émigrés italiens. Il se lance dans des études de cinéma avant de partir découvrir la vie, la vraie, histoire de voir à quoi elle ressemble. C’est une bonne idée : ses (très) diverses expériences lui serviront de source d’inspiration privilégiée au moment d’écrire ses romans noirs.

C’est ainsi qu’il se retrouve accompagnateur de nuit aux wagons-lits (il s’en souviendra dans « La Maldonne des sleepings »), accrocheur d’oeuvres dans une galerie d’art contemporain (« Trois carrés rouges sur fond noir ») ou encore parasite mondain (« Les Morsures de l’aube »).Né en 1961 en banlieue parisienne, à Choisy-le-Roi, Tonino Benacquista grandit dans une famille d’émigrés italiens. Il se lance dans des études de cinéma avant de partir découvrir la vie, la vraie, histoire de voir à quoi elle ressemble. C’est une bonne idée : ses (très) diverses expériences lui serviront de source d’inspiration privilégiée au moment d’écrire ses romans noirs. C’est ainsi qu’il se retrouve accompagnateur de nuit aux wagons-lits (il s’en souviendra dans « La Maldonne des sleepings »), accrocheur d’oeuvres dans une galerie d’art contemporain (« Trois carrés rouges sur fond noir ») ou encore parasite mondain (« Les Morsures de l’aube »).

Saint Maur en poche c’est un gros Barnum. C’est un salon de plein air, installé sous des tentes, une flopées de libraires et d’extras sont là pour recevoir le public et chouchouter les auteurs.

Un grand chapiteau central accueille les tables rondes, les interviews d’auteurs, la remise des prix sans oublier les discours d’inauguration et de clôtures

Le cru 2013 été placé sur le signe du polar, l’accent a donc été mis sur la littérature policière.

Dans une ambiance conviviale et décontractée le salon pouvait donc démarrer.

Et c’est parti pour moi pour 48 de folie, de rencontres, d’échanges et de partage.

Le samedi mon programme était centré sur les rencontres. Je suis donc arrivée un peu avant l’ouverture. Je savais pouvoir aller saluer quelques connaissances avant que le public n’envahisse les allées.

C’est comme cela que je suis tombé sur Nathalie Hug et Jérôme Camut parlant avec le taulier Gérard Collard pour ne pas le désigner.

Nous avons pris quelques minutes pour parler de l’organisation monstrueuse de cet évènement. Nathalie et Jérôme se transformant en magasinier pour aider l’équipe dans l’installation des piles de livres qui le lendemain trômeraient sur les tables des auteurs. Si hautes pour certaines qu’on ne les apercevrait que difficilement derrière

David Khara, une découverte griffe noire

David Khara, une découverte Griffe Noire

Dominique Manotti. Ma rencontre la plus émouvante. Une grande dame pour qui j'ai un immense respect.

Dominique Manotti. Ma rencontre la plus émouvante. Une grande dame pour qui j’ai un immense respect.

Dominique Sylvain une autre grande dame du polar.

Dominique Sylvain une autre grande dame du polar.

Jen Luc Bizien bien remonté.

Jean Luc Bizien bien remonté.

Jacques Saussey et Gilles Caillot venus rendre une petite visite amicale aux potes.

Jacques Saussey et Gilles Caillot venus rendre une petite visite amicale aux potes.

Certains auteurs n’étant la que le samedi, ma priorité était de les rencontrer en premier. J’avais donc une petite liste en tête et je comptais bien la respecter.

Mais c’étais sans compter sur les rencontres opportunes.

Saint Maur en poche c’est vraiment le lieux de rendez vous des passionnés. Certains ont fait des centaines de kilomètres pour venir discuter avec leurs auteurs préférés. Ils arrivent des quatre coin de la France et souvent profitent de ces festivals pour échanger leurs expériences, leurs goûts en littérature, des conseils de lecture. Ils sont blogueurs, échangent sur les réseaux sociaux, donnent des avis, chroniquent les bouquins qu’ils ont appréciés.

Gilles Caillot un auteur juste visiteur qui se prête au jeu des photos.

Gilles Caillot un auteur juste visiteur qui se prête au jeu des photos. Avec Christina Lopes Pascal et Pierre-Marc Panigoni.

Jacques Expert et Valérie Caffier libraire au Divan de son état

Jacques Expert et Valérie Caffier libraire au Divan de son état

Régine, papillon bien connu et Barbara Abel.

Regine Heindryckx Recchiuti alias papillon bien connue et Barbara Abel non moins connue et reconnue

C’était aussi pour moi l’occasion rêvée pour passer des échanges virtuelles au rencontres réelles.

Stéphanie Hérisson Delatte de la librairie Egrivoise et Lydie Petitseigneur, 2 passionnées.

Stéphanie Hérisson Delatte de la librairie Egrivoise et Lydie Petitseigneur, 2 passionnées.

Stéphanie de Mecquenem venue rendre visite à quelques lecteurs, blogeurs et auteurs.

Stéphanie de Mecquenem venue rendre visite à quelques lecteurs, blogueurs et auteurs qui nous avait donnez Rdv devant le stand de Frédéric Lemornand

Et cela fut de belles rencontres.

………………………..

Le dimanche mon objectif était double poursuivre les rencontres avec les auteurs présents mais aussi suivre quelques tables rondes.

Déguster à l’heure de l’apéro, quelques recettes des siècles passés après avoir partagé avec Michèle Barrière sont goût pour la gastrotomie et nous conter son tout dernier roman. Un délice. D’autant que je partage ce bon plan avec nos amis Alsaciens, Dominique et Yvan pour ne pas les nommer.

Ecouter Jean-François Merle, directeur de collection chez Omnibus et spécialiste du polar,  parler de l’histoire du polar et de son renouveau lors d’une table ronde.

Ou François Verdoux, éditeur de la prestigieuse maison d’édition Sonatine, qui évoquera le polar anglo-saxon et américain, entouré de quelques-uns de ses auteurs fétiches : Dan Wells, auteur de « Je ne suis pas un sérial killer » chez Pocket, Paul Cleave, auteur de « Un père idéal » au Livre de poche, et R.J. Ellory, auteur de « Les anonymes » au Livre de poche.

Et Jan Costin Wagner, auteur de « Lune de glace » chez Actes Sud, nous parler de l’émergence d’un nouveau polar allemand qui rivalise de virtuosité et est en train de dépasser en succès les polars nordiques.

.

Nathalie Hug , Jérôme Camus et Frédérick Rapilly. Le thriller au pouvoir.

Nathalie Hug , Jérôme Camus et Frédérick Rapilly. Le thriller au pouvoir.

Attention ses filles sont dangereuses.

Attention ses filles sont dangereuses. Claire Favan et Ingrid Desjours

48  heures dense, intense, vécues à cent à l’heure.

Essayer de tout voir, tout faire, ne rien louper.

48 heures riches, parfois émouvantes, parfois drôles.

48 heures que laisseront c’est certain d’excellents souvenir

Le seul petit bémol, la pluie et le vent étaient cette année encore de la partie.

Et si Saint Maur en Poche est bien fini, vive Saint Maur en Poche 6.

Alors à l’année prochaine.

……

……

Souvenir de Saint Maur en Poche en quelques photos qui circulent sur la toile.
Paul Colize et son Editeur Pierre Fourniaud. Back Up vient de remporter le prix Saint Maur en Poche.

aul Colize et son Editeur Pierre Fourniaud. Back Up vient de remporter le prix Saint Maur en Poche

Karine Giebel, une fidèle du salon.

Karine Giebel, une fidèle du salon.

Olivier Gay

Olivier Gay. Toujours un pur plaisir de rencontrer de nouveaux jeunes auteurs

Claire Favan, le Rire de cette édition 2013.

Claire Favan, le Rire de cette édition 2013

Jéremy Guez, une autre jeune plume talentueuse

P.John ConnelyJohn Connely.

John Connoly, une autre très belle rencontre. Un homme charmant avec un accent irlandais craquant.

John Connoly, une autre très belle rencontre. Un homme charmant avec un accent irlandais craquant.

Les déffenseurs du roman historique. Ftédéric Lenormand,Thanh-Van Tran-Nhut  et Michèle Barrière

Les défenseurs du roman historique. Frédéric Lenormand,Thanh-Van Tran-Nhut et Michèle Barrière

Franck Thillez

Franck Thillez

Barbara Abel qui affirme sa belgitude.

Barbara Abel qui affirme sa belgitude.

Hervé Commère.

Hervé Commère.

Les auteurs se prêtant au jeu des photos

Fredérick Rapilly et Paul Cleave.

Fredérick Rapilly et Paul Cleave.

Yvan, un ami passionné et blogeur en très belle compagnie.

van, un ami passionné et blogeur en très belle compagnie

Carine une  blogeuse amie ayant fait le déplacement puis le var pour discuter avec ses auteurs préféres.

Carine une blogeuse amie ayant fait le déplacement puis le var pour discuter avec ses auteurs préféres.

Paul Cleave et R.J. Ellory; Une partie de la team Sonatine.

Paul Cleave et R.J. Ellory; Une partie de la team Sonatine.

Nadines Monfils, Toujours tellement adorable.

Nadines Monfils, Toujours tellement adorable.

Une belle brochette visblement ravi de leur première journée.

Une belle brochette visiblement ravi de leur première journée

Gilles Schlesser

Gilles Schlesser

Marina Carrère D'encausse.

Marina Carrère D’encausse

Indrid Desjours, attention talent brut.

Indrid Desjours, attention talent brut.

Bernard Minier en bonne compagnie.

Bernard Minier en bonne compagnie.

Le vent souffle, Alexis Aubenque peut en témoigner.

Le vent souffle, Alexis Aubenque peut en témoigner.

..

Les tauliers et maitres de cérémonie.Les tauliers et maitres de cérémonie.Fabien hérison en visiteur.

.Fabien hérison en visiteur

Le public au rendez vous. 2013 a été une super année.

Publicités

10 réflexions sur “Mes pérégrinations à Saint Maur en poche 2 : SMEP 2013

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s