A mort le chat ! : roman policier mais pas que… de Jérémy Bouquin

9782370470591,0-2569161A mort le chat ! : roman policier mais pas que… de Jérémy Bouquin. Paru le 17 avril 2015 aux éditions Lajouanie. 18,00 € ; (268 p.) ; 19 x 14 cm
Quatrième de couverture
À mort le chat !Pour convaincre les Français des bienfaits des OGM, un lobbyiste végétarien se met en tête que c’est en province qu’il dénichera le porte-parole idéal… Le jeune homme quitte donc la capitale, accompagné de son chat, pour la France profonde au volant d’une somptueuse berline. Pour tout bagage : un sac bourré d’amphétamines ! Le matou peu sensible aux joies de ce voyage en terre inconnue sera le témoin de la cruelle descente aux enfers de son maître…Jérémy Bouquin signe ici un roman noir survitaminé. Bobo défoncé, communicante obsédée, politicien dépassé, garagiste littéralement déjanté, curieux matou… cette galerie de portraits ne déparerait pas dans un film de Tarantino. Mais attention le premier chat-pitre du livre n’est pas à mettre entre toutes les mains. Certains amateurs de greffiers pourraient tourner de l’oeil.

« On décore bien sa maison, sa bagnole, ses enfants : pourquoi pas son calibre ? »

« Pas de panique, détendu de la pédale. J’ai bien tapé deux trois bordures et poussé quelques pointes à cent cinquante. Mais jamais dans l’affolement, je suis bien zen. Une bière, une bonne clope truffée de beuh ! Je roule un nouveau split. L’extase. »

« Difficile de lui expliquer que je ne supporte que les chatons, ils ne parlent pas. Les chats adultes, eux, me causent, me fatiguent, me sapent le moral. »

L’auteur0111

Jérémy Bouquin est l’auteur de nombreux ouvrages : des nouvelles, des romans policiers et même un thriller pour adolescents. Quand il n’écrit pas il est responsable de la jeunesse et de l’enfance dans une ville de… province. Il est assez rassurant pour les parents du coin qu’il ait trouvé l’écriture pour exutoire.

Extrait :
“Je bricole des stratégies cyniques pour contrer les attaques permanentes des entreprises concurrentes de mes clients, je travaille aussi pour des politiques en manque d’image, ou tout simplement avec des petits soucis. J’adore mon job. Je bosse jour et nuit, vis à cent à l’heure […] Je suis le « Scarface » de la communication, « L’Inspecteur Harry » du lobbying. Je massacre, j’égorge, j’impose dans la douleur mes idées… enfin, celles de mes clients […] Ma réputation me précède. Des clients, j’en ai eu des milliers. Des stars, des gros poissons, des ministres. Mon carnet d’adresses est bourré à craquer de gens qui ne diront que du bien de mon travail. Que je sois défoncé, obsédé, pédé, drogué, complètement taré, ils s’en moquent. Je suis celui qui les a sortis de la merde…”

Résumé et avis :

Un jeune communicant chargé par une multinationale de promouvoir la consommation d’OGM part en province pour convaincre un homme politique de participer à sa campagne. Dans cette France profonde et hostile, où l’élu est manipulé par un maître-chanteur sadique, le jeune homme n’a emporté que son chat et des amphétamines. L’enfer de la drogue prend des formes et des proportions terrifiantes.

url6J’espère que vous n’avez pas froid au yeux car ce titre déménage. C’est totalement politiquement incorrecte et du coup c’est vraiment jouissif. Ici, on ne fait pas dans la dentelle, notre héros est prêt à tout. Et le pire dans tout cela c’est qu’on le suit.

Ici on est dans un roman hyper-vitaminé avec son lot de drogue, d’amphé et autre saloperies stupéfiantes. En fait, ici, le trash, la violence gratuite et les pression en tout genre ont leur place. Et plus c’est speed, plus c’est bon.

C’est du roman noir très contemporain qui peut déstabilisé certains lecteurs plus classique car l’écriture de monsieur Bouquin est euphorisante et parfois elle peut être très crue.

Mais pour moi c’est une putain de belle découverte et je me suis laissée grissée à la limite de la suffocation par cette histoire électrisante.

Publicités

26 réflexions sur “A mort le chat ! : roman policier mais pas que… de Jérémy Bouquin

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s