American fays de Anne Fakhouri et Xavier Dollo.

9791090648333,0-2335657Le livre : American fays  de Anne Fakhouri et Xavier Dollo. Paru le 7 novembre 2014 chez Critic. 23€; (419 p.) ; 21 x 14 cm.

Ce Chicago de 1925 a tout du chaudron prêt à exploser ! Entre les Leprechauns mouillés dans la fabrication de faux billets et les gangs qui s’activent en coulisses pour s’emparer des marchés de l’alcool et des speakeasies, autant dire qu’il y a de l’orage dans l’air. Et tandis qu’Al Capone tente de retrouver son influence sur la ville, voilà que des Drys, farouches partisans de la Prohibition, sont atrocement assassinés.

Scarface devient, aux yeux des autorités, le suspect idéal. Furieux et persuadé que les Fays sont dans le coup, il charge une bande de chasseurs de Fays, les No Ears Four, de débusquer les véritables coupables.

Pour Old Odd et son équipe, les ennuis ne font que commencer. Contraints de plonger dans les entrailles d’une ville corrompue et en proie aux guerres des gangs, les quatre nettoyeurs ont intérêt à se serrer les coudes s’ils veulent survivre à la tempête qui s’annonce. Car, quand la Fayrie est impliquée, mieux vaut ne pas trop traîner dans l’oeil du cyclone !

Les auteurs :

AVT_Anne-Fakhouri_2500Née à Paris, Anne Fakhouri  se destine très tôt à des études de lettres qu’elle oriente vers le mythe arthurien, participe à la création d’Actusf, un site de chroniques sur les littératures de l’imaginaire, et écrit. Aujourd’hui, mariée et mère d’une fille, elle vit à Paris où elle exerce le métier de professeur de français. Elle a reçu les plus grandes distinctions pour ses romans à destination de la jeunesse. Elle n’hésite toutefois pas à écrire pour les adultes afin de marcher sur les platebandes de Xavier.

xavXavier Dollo (Thomas Geha), quant à lui, est un écrivain breton à qui l’on doit une trentaine de nouvelles de science-fiction et de fantasy ainsi que plusieurs romans, dont un jeunesse, publié récemment, pour rendre la pareille à Anne. Il a débuté en tant que libraire en 2001, sans autre formation préalable que sa formation universitaire, dans une librairie spécialisée en Science-Fiction et BD à Rennes (Librairie Critic) En 2008, il est devenu responsable du rayon BD/Science-Fiction du Forum Privat à Rennes, une des plus grosses librairies bretonnes.

Extrait
 » Des choses sales, Old Odd en avait vu. Il avait même participé à certaines. C’étaient les aléas du métier. Il avait écumé des entrepôts, des bordels, des greniers et des caves. Il avait récupéré des types dans un tel état qu’il avait hésité à les achever. Il avait mis des types dans un tel état qu’il avait dû les achever. Il avait parlé à des hommes et des femmes privés de liberté, misérables et aux abois. Certaines filles, dans les speakeasies, étaient tellement camées qu’elles s’évanouissaient sous les clients. Des gars, tellement accros à la gnôle, qu’ils ne pouvaient même plus gémir une onomatopée quand on leur marchait dessus dans le caniveau. Trois hommes qui devaient de l’argent à la famille avaient préféré se tuer. L’un d’eux avait même tiré une balle dans la tête de ses trois gosses et de sa femme avant de retourner son revolver contre lui. Et c’est Odd, à l’époque simple homme de main, qu’on avait envoyé pour nettoyer les lieux »

th (34)

Résumé et avis :

images (50)C’est au salon du livre de Paris, il y a quelques semaines que j’ai découvert ce titre. J’étais complètement passé à coté. Pourtant j’essaie de surveiller de près les parutions des éditions Critic. Un petit éditeur indépendant breton, émanation de la librairie rennaise du même non et spécialisé en Sf et BD, qui depuis 5 ans maintenant m’a mené sur des chemins de traverses.

Je connaissais déjà, un des auteurs, Thomas Géha, j’avais lu son diptyque de fantasy le Sabre de Sang, et puis j’avais eu le plaisir de le rencontrer à Saint Maur en poche. Alors  ce lundi au salon du livre, j’étais venu lui dire, tout le bien que je pensais de sa maison d’édition et nous avons eu l’occasion d’échanger à nouveau. Ainsi j’ai découvert son petit dernier.

Allez, le pitch :

Dans les années 1920, à Chicago, hommes et fays tentent de cohabiter. Enfin , je dis bien tente, car rien ne va plus. Al Capone s’il tient la ville, s’il en est le parrain, voit ses plan contrarier. D’une part, quelqu’un vient empiéter sur son territoire, d’autre part, les crimes et délits de cet ou ces autres lui sont imputés. Et là, s’en est trop.

Capone va charger quelques uns de ses hommes d’aller mettre de l’ordre là dedans. Mais nos spadassins de fortune vont être confrontés à des ennemis qu’ils ne soupçonnaient même pas. Et nos gros bras, qui d’habitude, utilise la sulfateuse pour régler définitivement leurs problèmes, vont devoir cette fois être plus malins. Pas facile facile pour nos pieds nickelés. Non, pas simple quand tout le « petit peuple » se ligue contre vous. Et que notre assassins est particulièrement retors,  étrange et mystérieux.

téléchargement (78)Avec American Fays, le duo d’auteurs nous offre un roman plein de personnages hauts en couleurs, de répliques savoureuses et de rebondissements multiples, dans une version alternative du Chicago des années 20, où hommes et Fays cohabitent tant bien que mal. On va traîner nos guêtres dans les speakeasy et autres blind pigs, on va boire de l’alcool de contrebande. On va côtoyer le monde des Fays. Vouivre, nymphe, leprechaun, lutin, gnome, fée, elfe n’auront plus de secrets pour nous.

Et puis, on sent que cette écriture à quatre mains a était jouissive pour nos deux auteurs. Et ça donne des passages vraiment savoureux quand il revisitent certains contes de notre enfance et leur réinvente une version, disant, plus destroy, plus sanglante, façon mafioso.

De la fantasy urbaine dans toute sa splendeur !

Alors si vous avez envie d’un polar fantastique qui ne vous prenne pas la tête pour un pur et extravagant moment de lecture   détente. Plongez vous dans American fays. Personnellement j’en espère une suite…

Publicités

12 réflexions sur “American fays de Anne Fakhouri et Xavier Dollo.

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s