La trahison de Rembrandt de Alexandra Connor

9782810402403,0-1477400

Le livre : La trahison de Rembrandt de Alexandra Connor.Traduit de l’anglais par Francine Sirven.Paru le 8 novembre 2012 aux Editions Prisma collection Prisma noir.18,95 € ; (536 p.) ; 24 x 15 cm

Quatrième de couverture

Vendre des lettres anciennes révélant un terrible secret sur le célèbre peintre au risque de provoquer l’effondrement du marché, Owen Zeigler, galeriste londonien aux abois, n’aura pas le temps de s’y résoudre pour sauver sa galerie de la faillite. Il sera assassiné comme d’autres avant lui, victimes d’un tueur particulièrement barbare qui s’inspire des tableaux de Rembrandt. Entre Londres, New York et Amsterdam, la vérité sur ces lettres maudites, dans un milieu tout en impostures et en contrefaçons, mettra-t-elle fin aux meurtres en cascade dans leur mise en scène effroyable ?

index0 L’auteur :

Née dans le Lancashire, Alexandra Connor mène une double carrière de peintre et de romancière. Elle est l’auteur de plusieurs romans dont Les Couleurs du rêve et La Faute de Margie Clements (l’Archipel, 1994 et 1996).

Extrait :
 « Marshall releva la tête et regarda son père. Le Rembrandt. Le tableau était dans la famille depuis 1964, date à laquelle Owen l’avait acheté en Allemagne. Son père croyait alors la toile peinte par Ferdinand Bol, élève de Rembrandt, mais après d’innombrables expertises et autant d’analyses, l’œuvre s’était révélée authentique. Un triomphe, pour Owen. Le premier d’une longue série dans sa carrière. Et qui l’avait litté- ralement adoubé auprès de ses illustres pairs d’Albemarle Street comme un marchand d’art de premier plan. Cette histoire, Marshall la connaissait par cœur. Owen en discutait souvent à l’époque avec Samuel Hemmings, son mentor. Garde toujours un œil derrière la tête, car tu viens de te faire des ennemis, l’avait d’ailleurs prévenu Samuel à cette occasion »

Lire le début ici

Résumé et avis :

Alex Connor, auteure de sagas historiques, signe ici un roman haletant .C’est aussi son premier roman policier.

mqdefaultLe galeriste londonien Owen Zeigler vend des lettres anciennes révélant des secrets sur le célèbre peintre Rembrandt au risque de provoquer l’effrondement du marché. Il est assassiné comme d’autres avant lui, victime d’un tueur barbare qui s’inspire des oeuvres du maître. Un voyage au coeur de 3 capitales, Londres, New York et Amsterdam pour connaître la vérité sur ces lettres maudites.

Des meurtres dans le milieu des marchands d’art et une imposture de la part de Rembrandt: voilà qui va rendre la vie de Marshall Zeigler quelque peu mouvementée.

 Pour le premier titre de sa collection Prisma Noir, l’éditeur nous offre ce thriller rythmé et efficacement mené dans l’enfer d’un impitoyable panier de crabes qu’est le monde de l’art . Aux côtés de Marshall, le personnage principal, on se laisse constamment berner par la duplicité des personnages, piéger dans les jeux de dupes, bousculer par les retournements de situation : un vrai plaisir !…et on ne voit pas passer les pages jusqu’au coup de théâtre final qui nous prend totalement au dépourvu !

Un excellent  polar historique qui va ravir bien au-delà des amateurs du genre.

Publicités

2 réflexions sur “La trahison de Rembrandt de Alexandra Connor

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s