Guide de survie en milieu hostile de Shane Kuhn.

Kuhn-Survie

Le livre : Guide de survie en milieu hostile de Shane Kuhn. Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Karine Lalechère. Paru le 20 mars 2014 chez Sonatine. 21€ ; (312 p.) ; 22 x 14 cm

Il est sortie en poche sous le titre …

Un stagiaire presque parfait  . Paru le 5 mars 2015 chez 10/18.  8,10 €  ; (329 p.) ; 18 x 11 cm 9782264062659,0-2556381 (1)

4e de couv. : 

John Lago n’est pas un homme très fréquentable. Mais, dans sa partie, c’est le meilleur. Sa spécialité ? Infiltrer les grandes sociétés en y sollicitant un stage afin d’éliminer les dirigeants corrompus.

Les stagiaires se caractérisent en effet par leur insignifiance. On leur demande d’être corvéables à merci, mais pour le reste personne ne leur prête attention. Ressources humaines Inc., la mystérieuse organisation qui emploie John, profite de cette faille du système pour «placer» en entreprise des assassins à la couverture parfaite. John, qui a bientôt 25 ans, l’âge limite pour exercer cette profession très particulière, a décidé d’écrire, à usage interne, un Guide de survie à l’usage des jeunes stagiaires, illustré d’exemples tirés de sa propre expérience. Ce qu’il ne sait pas encore, c’est que sa nouvelle mission – rejoindre l’un des plus grands cabinets d’avocats new-yorkais avec pour objectif d’assassiner l’un des associés – va vite se révéler la plus compliquée de sa carrière et fera voler en éclats toutes ses certitudes, tant professionnelles que personnelles.

Guide de survie en milieu hostile nous fait pénétrer dans l’esprit d’un tueur particulièrement attachant qui, à son grand désespoir, devient de plus en plus humain à mesure que ses chances de rester en vie diminuent. À la fois drôle, cruel et grinçant, ce premier roman impose d’emblée Shane Kuhn comme l’un des auteurs de thrillers les plus inventifs de la scène littéraire.

L’auteur : téléchargement

Shane Kuhn est producteur et metteur en scène. Il vit à Los Angeles. Guide de survie en milieu hostile est son premier roman.

images (1)

Extrait :  » Ce guide ne sera pas seulement la chronique de ma dernière mission. Ce sera un manuel pratique pour le travail sur le terrain, avec des règles simples et faciles à retenir, illustrées par des exemples vécus. En huit ans de service – oui, j’ai commencé à tuer à 17 ans –, j’ai mené à bien trente-quatre contrats. Je n’ai peut-être pas tout vu, mais pas loin. »

 

Résumé et avis : Ressources Humaines Inc. est une société spécialisée dans l’entraînement et le placement de ses stagiaires tueurs à gages. Le meilleur d’entre eux, John Lago, doit effectuer sa dernière mission. Mais celle-ci s’avère être la plus compliquée de sa carrière et fait voler en éclats toutes ses certitudes, tant professionnelles que personnelles.

Déjà, la couverture, particulièrement réussie, attire l’œil. Ensuite la maison d’édition, Sonatine, réserve en général de belles découvertes. Enfin le thème : John Lago, jeune tueur professionnel au service de Ressources Humaines Inc, entreprise spécialisée dans le meurtre de dirigeants corrompus en infiltrant de jeunes stagiaires dans l’entreprise. Ce premier roman de Shane Kuhn, producteur et metteur et scène, tient toutes ses promesses. Le lecteur est entraîné dans une histoire où les morts et l’humour pleuvent, dans une ambiance oscillant entre James Bond et Tarantino, avec de nombreuses références au cinéma et aux séries TV.John Lago a 25 ans, il va prendre sa retraite et rédige un guide de survie pour les futures recrues de RH inc en s’adressant directement à elles, ce qui donne un style direct et nous met en empathie avec un tueur qui ignore ce sentiment, jusqu’à ce que son chemin croise celui d’Alice, stagiaire dans le cabinet d’avocats où John effectue sa dernière mission et accessoirement membre du FBI.De rebondissements en scènes d’action entrecoupées habilement par de mystérieuses séances d’écoutes du FBI permettant de reprendre son souffle entre deux chapitres, on se laisse emporter par ce roman qu’on ne plus lâcher jusqu’au surprenant dénouement final.

On ne serait pas étonnés de voir ce roman adapté au cinéma. A découvrir de toute urgence. Il est certain que vous prendrez autant de plaisir que nous à lire cet auteur. Jubilatoire.

Alors. Bienvenue dans le monde des ressources inhumaines !

Lecture commune de Catherine B.R. et Geneviève V L

téléchargement (1)

Extrait : 

« Si tu lis ces mots, c’est que tu es un nouvel employé de RH Inc. Félicitations. Et condoléances. Le moins que l’on puisse dire est que tu te lances dans une carrière que tu ne pourras jamais qualifier d’ennuyeuse. Tu visiteras des lieux intéressants. Tu rencontreras des personnages hors du commun et stimulants, venant de tous les horizons. Et tu les assassineras. Tu gagneras beaucoup d’argent, mais cela ne signifiera plus rien pour toi une fois ta première mission accomplie. Tuer, c’est facile au cinéma. Dans la vraie vie, c’est la profession la plus pénible, la plus stressante et la plus solitaire qui soit. Désormais, chaque fois que tu entendras quelqu’un se plaindre de son travail, il te faudra faire un effort surhumain pour ne pas lui rire au nez. Tout le monde n’est pas taillé pour ce job. Toi et tes condisciples ne tarderez pas à l’apprendre à vos dépens, car vous serez presque tous morts avant la fin du mois. Et il ne s’agit que de la phase de formation.

Tu hésites ? C’est une réaction naturelle. S’il y a une chose qui doit faire hésiter, c’est bien l’idée de tuer pour gagner sa vie. Et au cas où tu te demanderais si parfois tu seras écœuré et découragé, si tu auras constamment la peur au ventre et si tu songeras même à mettre fin à tes jours, je n’ai qu’une réponse à te donner : oui. Tous tes pires cauchemars vont se réaliser, et à un point que tu n’imagines même pas. Soit tu surmonteras l’épreuve, soit tu finiras par te faire sauter le caisson. D’une manière ou d’une autre, après, tu seras tranquille.

Aux heures les plus sombres – autrement dit, environ une fois par jour –, dis-toi que de toute façon tu n’avais pas le choix. Comme moi, tu as grandi dans le caniveau, tu es un bébé-poubelle à qui on filait une bouteille de bière brisée en guise de tétine. On nous a rangés dans la case « enfant défavorisé ». On a diagnostiqué chez nous un « retard du développement psychomoteur ». On nous a trimballés d’orphelinats en familles d’accueil, de services psy en maisons de correction. Pupilles de la nation. Je parie que ça te rappelle des choses. Tu te souviens de la comédie musicale Annie ? Eh bien, Annie la petite orpheline, elle aurait pu être notre frangine :

Personne pour te rassurer quand tes rêves tournent au cauchemar !

Personne pour savoir si tu grandis… ou si tu dépéris !

Personne pour sécher tes larmes quand tu pleures et que tu en as marre ! »

Publicités

12 réflexions sur “Guide de survie en milieu hostile de Shane Kuhn.

  1. Le titre de la version poche semble plus adapté : il y a beaucoup d’humour dans ce contraste entre le « stagiaire » effacé, méprisé par ses employeurs, et la véritable mission qui est la sienne. L’auteur a été visiblement marqué par Nikita, le film de Luc Besson, au point d’y faire allusion à plusieurs reprises — en particulier avec le nom de son mentor, Bob. Un livre bien construit, avec des trouvailles réjouissantes, par exemple la « mallette spéciale cafés » pour s’attirer les faveurs des grands directeurs…

    Aimé par 1 personne

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s