Mes petits tours au Salon du livres de Paris.

images (44) unnamed (8)unnamed (7)

Le salon du livre de Paris, vous le savez, à lieu en mars au parc des expositions de la porte de Versailles.

&&&&&&&&&&&

11062159_1056560207692869_6720226434898714164_nLe salon du livre de Paris c’est un sacré gros barnum. Voilà maintenant 28 ans que je le fréquente régulièrement exception faite de l’an dernier. Et oui, j’en avais vraiment un peu marre de cet événement culturel se voulant marquant dans le petit monde du livre. Il faut dire que depuis quelques année, il se peopleravise de plus en plus. Et puis aussi certains grandes maisons d’éditions boudent ce salon et ne viennent plus à la rencontre des lecteurs. Le groupe Hachette Livre (Grasset, Fayard ou Calmann-Lévy) ayant choisi de ne pas y prendre part, invoquant le coût de cette participation au regard de ses retombées.

Du coup cette année j’étais plutôt contente d’y remettre les pieds.

Du coup je me suis fait un programme de dingue.
J »ai essayer de le tenir.
11070202_1056560947692795_8760312492461559871_n10522100_1056560777692812_1538127259806945562_nPasser voir Jigal Polar, Jacques Olivier Bosco, Gilles Verdet, Pierre Pouchairet, Jacques Bablon… Enfin rncontrer Gilles Vincent, moi qui est adorée tous ses bouquins et j’avoue avoir un faible pour Aïcha plus que pour Sébastien. Voir en vrai Jimmy Gailler et Véronique.
10455691_944312168941864_9057488052925807260_nPasser à La Manufacture de livres chez Pierre Fourniaud voir Marie Vindy, Anne Bourel ( je viens de me prendre une claque avec son 1e roman), Paul Colize, Franck Bouysse… Y renconter aussi des libraires de la mort comme Celine Delhier qui tient le stand de la manufacture avec une telle décontraction et un tel enthousiasme ou d’autres comme Valérie Cafier ou Christina Lopes Pascal qui passent    faire un coucou.


Faire un tour du coté de 10/18 où je devrais trouver Anne Perry, Fabrice Bourland, Michel Bussi, Odile Bouhier….

1619079_872446416130637_1377437570294150732_n
Ne pas manquer de passer faire une bise à Sandrine Collette et au personne de chez Denoël, Sueurs Froides. J’en profiterai pour voir Laurent Guillaume.


Me rendre au stand K16/L15/L16 ? Mais je veux pas manquer Christian Roux, Hervé Le Corre, Pascal Dessaint et tomber dans les bras de Victor Del Arbol.
Trouver Anouk Langaney à tous prix.
Et s’il me reste du temps, passer voir, Jacques Saussey, Bernard Minier, Jacques Expert, Ludovic 149385_759898030773555_548320293217200931_nAlbar, Antoine Tracqui, Ivan Zimberg, Laurent Walle, Hubert Tezenas, Sébastien Gendron, Sébastien Rottela, Ferez Ferez…
Participez à la table ronde avec Dominique Manotti et Karim Miské de 18h30 à 19h30.

Bon j’ai presque tout fait comme convenu, sauf que quelques rencontres sympa ce sont rajoutées à celles prévues.

13670_910706525637191_7355836719901414304_nRencontrer Hervé Sard, Max Obione…qui sont là en tant 1503965_960608697283192_8351203635111076123_nque visiteur. Passer voir les ateliers Mosesu et le croco Sebastien Mousse et faire la rencontre de Christelle Mercier. Acheter le livre de Stanislas Petrosky dont j’ai entendu le plus grand bien.

10431533_1056560591026164_3713152057619365479_n10988510_960109023999826_5714629364762803424_nPrendre un verre avec Lucie Merval, Léa Lapierre, Victor del Arbol et Bernard.Minier. Parler avec tout un tas de reader: Samantha, Stef, Velda… Retrouver mes complices du Balai d’or Frédérique et Richard.

images (41)Soutenir la manif des auteur et y retrouver mon cher Thomas Bauduret. Réunis pour défendre leurs conditions « de plus en plus fragilisées », les auteurs souhaitent alerter sur la faiblesse de leurs revenus, les réformes sociales et la fragilisation du droit d’auteur en Europe.

unnamed (10)Et puis il y a eu lundi, dans une atmosphère plus calme et plus feutrée.

Trop sympas les auteurs de polars présents pour les professionnels que nous sommes.

Michel Bussi toujours aussi disponible.

unnamed (11)Super discussion avec Laurent Scalese autour de son travail d’écriture. Il est vraiment sympa, c’était ma première rencontre avec lui, alors que j’ai lu tous ses précédents romans.

Un plaisir de rencontrer Marie Neuser, de pouvoir découvrir son troisième bouquin en avant première.

Croiser Céline Toulouze qui te reconnait et qui a des mots sympa. De croiser mes libraires de la Griffe Noire, qui t’ignorent, non là j’exagère, nous nous sommes salués avec Jean et Marie. Jouer à l’espion pour avoir en avant première quelques nom pour le prochain Saint Maur en poche. ;).

En profiter pour voir Anne Perry et Patricia Mac Donald,  sans la foule.

unnamed (4)Allez dire à quelques éditeurs que l’on apprécie vraiment leur travail, je pense à Mirobole , à Critic et quelques autres petites maisons… Et rencontrer Benoit Minville en chair et en tatouage qui fait la même chose.

Passer dire bonjour à quelques libraires bossant sur le salon. Faire un gros bisou à notre Valou nationale.

Croiser quelques collègues bibliothécaires d’autres comités de lecture.

unnamed (3)Déguster quelques huîtres avant d’aller écouter Franck Thilliez et Anne Perry sur une même table ronde. Nous sommes là vraiment dans deux monde différent, deux branches opposés du polar. Entre les polar historique victorien, dans un univers feutré de la bourgeoisie de Perry et les thrillers scientifiques de Thillez le grand écart est possible. Le rythme, la forme tout les opposent et pourtant. Voir Thillez comme un gamin face à cette grande dame du roman policier qu’est Anne Perry. Et découvrir qu’Anne Perry est fascinée par les propos de Franck Thilliez. Ce rendre compte en fait que leur univers ont plus de points communs qu’il n’y parait, que leur façon d’écrire est plutôt proche. Qu’ils perçoivent leur héros à travers les retours de leur lecteur. Tout cela a été passionnant. D’autant que les 2 auteurs ont fini par complètement menés les débats s’interpellant l’un l’autre en se posant mutuellement des questions. La table ronde devenant un étonnant dialogue entre deux experts dans leur domaine respectif, et c’était bien sympa de voir qu’une certaine complicité naissait entre ces deux là.

Vous l’aurez compris, ce cru 2015 a été un bon cru pour la polardeuse que je suis. Il m’a presque réconcilier avec ce salon, même si je trouve exorbitant son prix d’entrée pour le commun des mortels ( je me sens privilégiée, les professionnels ayant un pass gratuit).

Pourquoi ne pas faire de ce salon du livre une vrai fête de la lecture en le rendant gratuit pour tout le monde. 12€, c’est un gros livre de poche que les visiteurs n’achèteront pas et donc ne liront pas.

Quelques photos de plus…

16883_377109612473985_8557674750517022696_n22830_1599476063629130_7218325101057157438_n11070618_1599475860295817_8362677178401291164_n11081042_884768301590683_193178090456594264_nunnamed (9)45Salon-du-livre-2015-Paris_01Sans titreSans titreSans titre0Sans titre1

Publicités

7 réflexions sur “Mes petits tours au Salon du livres de Paris.

  1. Ben t’as vu du beau monde dis donc! Je ne l’ai fait qu’une fois il y’a 4 ans. C’était juste avant la création de mon blog et j’avoue que malgré les étoiles que j’ai eues dans les yeux, je pense que je n’y retournerai plus. C’est trop l’usine pour moi et l’entrée payante, je trouve ça plutôt malvenu. Je préfère de loin les salons plus intimiste et je rage et je grogne et je pleure de ne pas être au Quai du polar 😦

    Aimé par 1 personne

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s