Cible royale de George Arion

cible-royaleLe livre : Cible royale de George Arion. Traduit du roumain par Sylvain Audet-Gainar. Paru le 14 février 2014 chez Genèse Edition, Bruxelles.2 2,50 € ; (255 p.) ; 21 x 14 cm

4e ce couv :

Cible royale À la chute de l’empire soviétique, les temps sont troublés à l’Est. La Russie cherche à reprendre la main sur ses anciens satellites. Les nouvelles indépendances nationales se gagnent dans la violence. Les haines ancestrales se réveillent.

Le président russe est particulièrement agacé par l’émancipation de la Roumanie. Comme Staline, il rêve même de rayer ce pays de la carte. Il élabore alors une incroyable machination : faire assassiner à Bucarest, au milieu de la foule, le jour de Pâques, le Roi Michel Ier en exil depuis la Seconde Guerre mondiale. La mission est confiée au plus cruel des tueurs à gages. Fred Coler. surnommé « L’homme aux mille visages ».

Parallèlement, deux frères jumeaux, terroristes recherchés activement par le Mossad. reçoivent mission de leurs chefs islamistes de venger la mort expéditive de Nicolae Ceau(…)escu en menant des opérations de représailles en Roumanie.

La visite prochaine du Roi Michel ler mobilise aussi un Bucarestois, déterminé à faire payer le monarque, responsable, estime-t-il, de tous ses déboires.

Les services secrets roumains ont vent du projet d’assassinat. Tout doit être fait pour éviter le drame. Trois jeunes espions sont chargés de déjouer la machination. Commence alors une course contre la montre, dans laquelle sont impliqués la CIA, le KGB, le Mossad, et bien sûr, le SRI (services secrets roumains). Et les lieux où se déroule l’action s’enchaînent à toute allure : Bucarest, Moscou, Las Vegas, Los Angeles, Vienne, Versoix, Tel-Aviv.

Dans la tradition des romans de Tom Clancy ou John Le Carré, George Arion livre ici un page turner haletant et une vision inédite de l’Europe de l’Est d’hier et d’aujourd’hui.

140206 Cible royale - photo auteur et livre

L’auteur : Romancier célèbre en Roumanie, George Arion est également poète, essayiste et journaliste. Il est actuellement directeur des Éditions Flacãra, président du Prix Flacãra et du Romanian Crime Writers Club.
Né en 1946, il débute en littérature dès 1966, par la publication de recueils de poésies. Mais c’est en 1983, avec Attaque dans la bibliothèque (non traduit), que George Arion ouvre la voie au renouveau du polar roumain, l’éloignant de l’utilisation propagandiste qui en était faite à l’époque.
Sa redoutable ironie et un langage coloré sont ses marques de fabrique. Auteur de plus d’une douzaine de romans, il est considéré comme l’une des figures de proue du roman policier en Roumanie.

Citation

Je suis devenu un témoin gênant qui doit disparaître une fois pour toutes. De toute façon, j’ai déjà trop traîné de ce côté-ci de l’univers.

 index

Résumé et avis :

images (40)Ioan Cantar, Horia Dragomirescu et Paul Conrad, trois espions des services secrets roumains, ont fort à faire en ce printemps 1992 : les Russes projettent d’assassiner le roi Michel Ier lors de sa première visite officielle dans son pays d’origine, tandis que des terroristes nostalgiques de Ceausescu menacent de frapper la Roumanie.
George Arion nous propose un roman d’espionnage atypique. En effet il nous fait découvrir les relations internationales et la diplomatie à travers un prisme inhabituel. C’est à travers le regard des dirigeants roumains que nous vivons le monde de l’après chute du mur de Berlin. Aussi ce décalage nous permet-il de percevoir et d’appréhender celui-ci d’un autre point de vue et d’en découvrir certaines subtilités. De plus il nous propose de découvrir tout un pan de l’histoire roumaine téléchargement (49)contemporaine et de ses relations ambiguës avec sa grande sœur ennemie qu’est la Russie. Et ce n’est pas tout, ce roman est aussi une critique sociale et politique de la société roumaine. L’intrigue alterne entre passé et présent, jonglant également avec le récit d’un journaliste roumain, alité dans un hôpital et harcelé par les autorités… Un thriller mouvementé où la tension va crescendo. Bref une belle découverte.

Publicités

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s