Nous sommes Charlie : 60 écrivains unis pour la liberté d’expression.

9782253087335,0-2577534 Le livre : Nous sommes Charlie : 60 écrivains unis pour la liberté d’expression. 4° de couverture Face à la tragédie, des voix s’élèvent contre la barbarie qui a voulu mettre à genoux la liberté d’expression. C’est de la volonté de les rassembler en un recueil, que naît, dès le lendemain de l’attaque contre Charlie Hebdo, l’idée de cet ouvrage, mêlant textes classiques fondamentaux et paroles d’auteurs contemporains. Les auteurs : Jacques ATTALI, Gwenaëlle AUBRY, BEAUMARCHAIS, Frédéric BEIGBEDER, Laurent BINET, Julien BLANC-GRAS, Évelyne BLOCH DANO, Vincent BROCVIELLE, Noëlle CHATELET, Maxime CHATTAM, Philippe CLAUDEL, André COMTE-SPONVILLE, Gérard de CORTANZE, Delphine COULIN, Charles DANTZIG, Frédérique DEGHELT, Nicolas DELESALLE, DIDEROT, Catherine DUFOUR, Clara DUPONT-MONOD, Jean-Paul ENTHOVEN, Nicolas d’ESTIENNE D’ORVES, Dominique FERNANDEZ, Caroline FOUREST, Jean-Louis FOURNIER, Philippe GRIMBERT, Olivier GUEZ, René GUITTON, Claude HALMOS, Victor HUGO, Fabrice HUMBERT, Guillaume JAN, Jean-Paul JOUARY, Marc LAMBRON, Frédéric LENOIR, Bernard-Henri LÉVY, François-Guillaume LORRAIN, Ian MANOOK, Fabrice MIDAL, Gérard MORDILLAT, Anne NIVAT, Christel NOIR, Véronique OLMI, Christophe ONO-DIT-BIOT, Katherine PANCOL, Bernard PIVOT, Patrick POIVRE D’ARVOR, Romain PUÉRTOLAS, Serge RAFFY, François REYNAERT, Tatiana de ROSNAY, Elisabeth ROUDINESCO, Eric-Emmanuel SCHMITT, Colombe SCHNECK, Antoine SFEIR, Isabelle STIBBE, Émilie de TURCKHEIM, Michaël URAS, Didier VAN CAUWELAERT, VOLTAIRE. Ressenti : images&& Le Livre de Poche a publié le 5 février un recueil collectif, « Nous sommes Charlie », réunissant autour de la liberté d’expression 60 écrivains classiques ou contemporains, de Dominique Fernandez à Voltaire, en passant par Bernard Pivot ou Caroline Fourest

L’intégralité des bénéfices sera reversée à Charlie Hebdo. L’ouvrage de 168 pages est vendu 5 euros. Il mêle des textes classiques fondamentaux à des contributions inédites d’auteurs contemporains écrites après le drame de Charlie Hebdo, précise l’éditeur. &&&&&&&Il m’a semblé important d’acheter ce titre. Car bien sur, le drame qui c’est déroulé le 07 janvier dernier a été un choc. Je me souviens de l’état de panique qui nous a saisi, mes collègues et moi à la bibliothèque. Il parait que les plus anciens d’entre nous se souviennent de se qu’il faisait le 11 septembre 2001. Personnellement, je vais me souvenir longtemps de ce que je faisait ce 07 janvier 2015 à l’heure de l’horreur. images&Ce jour là, je travaillais et à l’ouverture de la bibliothèque j’assurai un poste de service public, au bureau des pleurs comme je le nomme. Avec Richard, nous avions décider de nous voir pour parler de notre association et faire un bilan de sa première année. je lui est demander de passer ce &&&matin là un peu tôt pour que nous puissions avoir un peu de temps car ma pause déjeuner était prévue à 11h30. Richard est arrivé un heure plutôt et puis autour de 11h35 nous sommes sortie de la bibliothèque pour aller manger un bout. Et sur l’avenue nous avons vu foncer tout un tas de voitures, camions de police, voitures banalisées avec leur gyrophare sur le toit et tous, toutes sirènes hurlantes. 97391-association-recette-depensesAh oui, je vous ai pas dit, ma bibliothèque se trouve dans le 11 arrondissement, a un saut de puce des locaux de Charlie Hebdo. En voyant passer toutes ses véhicules de police (je n’en n’avais jamais vu autant l’un derrière l’autre), je me suis permis une petite plaisanterie. « Ils défilent… c’est carnaval ou quoi alors.. il manifeste… » Et puis le temps de dire ouf, ce sont des ambulances et voitures de pompier qui sont arrivées par une rue parallèle et descendant de la caserne du 20e. Alors là, on a compris que c’était grave, sans savoir ce qui se passer réellement. Puis très vite on a eu l’info et là ça a été l’effondrement. Et en début après midi, à nouveau en service public, on entendait régulièrement les sirènes des différents véhicules de secours et à chaque passage l’émotion se faisait plus lourde. Malheureusement le lendemain c’est dans l’autre sens que ces sirènes sont passées. Ces barbares venait de commettre une prise d’otage dans un magasin cacher, juste pour tuer du juif. L’horreur n’a donc pas de limite. Et puis il y a eu des moments bouleversants , quand ,comme un seul homme, nous nous sommes imagesUIIFHSEVrendu à deux pas sur la place de la République toute proche pour nous recueillir. Fermant la bibliothèque une heure plutôt et avec mes petits camarades nous avons été crier notre colère. Et puis il y a eu le 11 janvier et ce rassemblement gigantesque, comme j’en avais jamais vu. Il a y eu ce mouvement immense de solidarité, de militantisme et cet élan pour défendre la liberté d’expression, quelques valeurs républicaines au passage, les valeurs des lumières, la laïcité aussi et le droit au blasphème et la liberté tout court. Alors oui, il était important pour moi d’acheter et de lire ces textes. Vous savez que jamais, dans ma bibliothèque, je n’ai vu autant de lecteurs nous demander « Traité sur la tolérance » de Voltaire. Et puis il y a 2-3 polardeux qui ont participé à ce recueil, et ça, ça me fait plaisir. Et puis ces textes ou du moins certains résonnent en nous, on y trouve tous un petit quelque chose qui nous parle. Il y en a des recueillis, des militants, quelques fictionnels et même des irrévérencieux et bien d’autres encore, 60 cris pour défendre la tolérance, l’amour, la solidarité mais aussi pour l’éducation, le partage de celle-ci et là ça me parle. Oui, acheter ce titre est un acte militant, même s’il est facile et qu’il nous donne bonne conscience. Il faut que cet achat soit un  « acte militant » et que ça lecture poursuivre l’élan citoyen qui a fait que nous étions et que nous restons Charlie. imagesUIIFHSEV
Publicités

2 réflexions sur “Nous sommes Charlie : 60 écrivains unis pour la liberté d’expression.

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s