La petite louve de Marie Van Moere.

index&&

Le livre : La petite louve de Marie Van Moere. Paru le 16 janvier 2014 à la Manufacture de livre. 18.90€. (267 p.) ; 23 x 14 cm

4e de couv :

« – Regarde-moi.
Cheveux longs et légèrement ondulés, brillant et vaporeux, peau diaphane, lèvres roses et yeux verts d’eau, clavicules trop fines, seins malmenés, douze ans, une enfant mal grandie.
La mère lui caressa la joue.
– Je l’ai tué.
La petite comprit immédiatement. »

Une mère est confrontée au drame que chaque parent redoute. Elle décide de se faire justice et prend la fuite avec sa fille. Mais celui qu’elle croit être un monstre, c’est aussi un fils et un frère, issu d’une famille de Gitans sédentarisés « défavorablement connus des services de police », comme on dit pudiquement. Une famille, elle aussi, avec son histoire et ses drames, et à laquelle on ne s’attaque pas impunément.

Sur les routes de Corse, mère et fille vont se découvrir, tantôt proies, tantôt criminelles.

indexL’auteur : Marie Van Moere est née en 1977 à Pau. Son enfance a été marquée par de nombreux voyages. Elle a passé ses premières années à Saint-Laurent-du-Maroni en Guyane. Aujourd’hui, elle vit et écrit en Corse, à Ajaccio.

 Extrait : 

« La balle s’était logé dans l’os pariétal. Imprévu. Jamais elle n’aurait imaginé qu’il fut si physique d’ouvrir un crâne à la pioche. Celui-ci brisé, elle s’agenouilla derrière et y plongea les mains. La détermination ne tolérait guère le dégoût. »

 Agathe est médecin à Marseille et complètement ravagée par la colère et la douleur. Sa fille, adolescente, a été violée.
th (11)Suite au viol subi par sa fille adolescente, une mère de famille voit son couple voler en éclats. Lorsque le suspect de l’agression est libéré à cause d’un vice de procédure, elle décide de venger elle-même sa fille. Après le meurtre du jeune homme, la mère et la fille s’enfuient sur les routes de Corse, poursuivies par les frères de leur victime.
Difficile de parler de ce livre sans se laisser aller à ses sentiments.
th (10)Déjà la première scène est choc. Une femme assouvit sa vengeance, elle venge sa petite fille et dés lors elle devient la proie d’homme prêts à tout, eux aussi, pour venger leur frère. C’est la loi du talion. Œil pour œil, dent pour dent.
Et c’est vrai que l’écriture de Marie Van Moere ne simplifie pas les chose. Elle est, comment dire, hystérique, frénétique, échevelée. Elle nous percute, cogne. Et son lyrisme nous chavire.
En entre de plein fouet dans cette relation mère fille à la fois fusionnelle et anarchique. Parfois on se demande qui est la plus fragile de la mère ou de la fille.
Et puis, il y a les méchants, qui eux aussi ont une histoire, et une histoire pas si facile non plus. Parfois, je me suis demandée si l’auteur ne voulais pas que l’on ressente de l’empathie pour ses hommes, eux aussi frère ou fils.
th (8)Et enfin il y a la Corse, la beauté de l’île, un refuge pour nos héroïnes qui voient pourtant le piège se refermer sur elle. La Corse sauvage comme ce récit. Les paysages rudes et âpres comme la plume de l’auteur.
Une histoire qui ne peut vous laisser insensible.
Elle m’a chamboulé, retournée, émue. J’en ai pris plein la gueule.
Mais alors j’ai aimé la force de ses mots.
Dans son premier roman, l’auteur soulève des questions qui survivent à sa lecture. Jusqu’où peut-on s’affranchir du bien et du mal ? Qui sont les forts et qui sont les faibles ? Peut-on se faire justice ?
Des questions auxquelles j’ai plus tendance à répondre avec mes tripes qu’avec ma cervelle.th (9)
Publicités

7 réflexions sur “La petite louve de Marie Van Moere.

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s